Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Académie Balzac : "la téléréalité intelligente", vise la francophonie

Nicolas Gary - 14.06.2014

Edition - Société - Académie Balzac - manuscrit francophonie - téléréalité intelligente


Chaque semaine, ActuaLitté, partenaire de l'Académie Balzac, fait le point sur les événements qui ont marqué la vie de ce défi littéraire, qui sera retransmis sur Internet au cours du mois de septembre. Alors que les candidats continuent de séduire les lecteurs, pour arriver dans les meilleures places, et gagner leur place dans le château de Brillac, se prépare, en parallèle, la Journée du manuscrit de la francophonie.

 

 

 

Les semaines ne se ressemblent pas sur le site de l'Académie, et à mesure que les candidats se démènent, la presse pose un regard plus nuancé sur les intentions du projet. Ainsi, dans La Voix des Parents, qui consacrait un grand dossier à la téléréalité, une attention toute particulière a été portée à l'Académie. « Un défi qui met à l'honneur plus les neurones que la silicone, car si le château de Brillac dispose d'une piscine, d'un tennis et d'un SPA, ce sont plutôt séances d'écriture, discussions et lecture collective au programme », explique le journaliste. 

 

« Une pareille reconnaissance est très importante à nos yeux : si l'on arrive à être vus comme une téléréalité intelligente, une partie de notre pari est gagné », assurent les organisateurs. « Il faudra mettre en place un compteur de mots à l'Académie Balzac, car il est certain que le vocabulaire employé comptera beaucoup plus de 600 mots. Dans l'exploration de la langue française, l'Académie Balzac battra tous les programmes de téléréalités réunis à plate couture », plaisante Henri Mojon, à l'origine du projet. 

 

Dans le même temps, Les Éditions du net, qui sont liées au projet de l'Académie Balzac, ont décidé de renouveler la Journée du Manuscrit, et pour la première fois, vont l'internationaliser. « On célébrera la Journée du Manuscrit de la Francophonie, cette année : après le formidable succès de 2013, ce rendez-vous inédit offrira à tout un chacun la possibilité de publier et diffuser son ouvrage sur les grands sites de vente en ligne et dans les librairies du Canada et des territoires francophones. »

 

Entre le 1er juillet et le 31 août, les dépôts de manuscrits seront ouverts, sur le site officiel, et le 24 octobre, un tirage au sort sera opéré en direct de l'Académie Balzac, pour sélectionner les 30 ouvrages retenus. Imprimé à 100 exemplaires, chacun bénéficiera d'une mise en place dans les librairies partenaires. 

 

D'ores et déjà, « plusieurs auteurs de renoms ont apporté leur soutien, et des candidats canadiens, comme Marc-André Houde, se sont lancés dans des créations de vidéos promotionnelles », expliquent les Éditions du Net.

 

 

Elles-mêmes ne sont d'ailleurs pas en reste, puisqu'elles proposent une vidéo servant de bande-annonce pour présenter cette journée particulière : 

 

 

 

« Les médias paneuropéens sont très intéressés par la Journée du Manuscrit et sont nombreux à vouloir nous rencontrer. Aussi nous avons décidé de faire une conférence de presse qui présentera l'ensemble de ce projet, le 1er juillet prochain », précise la maison. « Nous sommes en train de créer une manifestation culturelle internationale et nous regrettons de ne recevoir aucun soutien des pouvoirs publics », regrette surtout Henri Mojon.