Académie Balzac : une Charte pour les rassembler tous

Cécile Mazin - 23.06.2014

Edition - International - Académie Balzac - défi littéraire - Charte des candidats


La semaine précédente fut calme, au sein de l'Académie Balzac : il faut dire que les auteurs travaillaient sur leurs dernières corrections, dans le cadre du premier défi proposé par les organisateurs. Pour aller vite, un texte sans verbe à présenter, une étape obligatoire pour la sélection des 20 candidats qui intégreront l'Académie Balzac en octobre. 

 

 

Le château de Brillac, dans l'attente des candidats 

 

 

Le défi d'écriture sans verbe vient d'être clos : au total, ce sont 93 textes qui ont été déposés par les candidats. Ce défi étant obligatoire, les candidats n'ayant pas participé ne pourront plus être sélectionnés pour intégrer le château de l'Académie Balzac. Il faut être réactif, car il faudra tout de même écrire un roman lors de son séjour entre les murs de la bâtisse de Brillac.

 

D'ici quelques jours, le parrain du défi, Michel Dansel aka Michel Thaler, dévoilera les 5 gagnants du défi, et étudie en ce moment même les textes de nos auteurs.

 

Par ailleurs, l'Académie Balzac a trouvé son Directeur Littéraire, Professeur de la Syntaxe : Michel Dansel. Écrivain reconnu, Michel Dansel accepte de relever le défi et d'entrer dans le château pour aider les candidats à écrire un livre collectif en 20 jours.

 

Et voici la Charte, qui sera présentée aux candidats retenus pour prendre part aux 20 jours à l'intérieur de l'Académie. Filmés 24 heures sur 24, leur seul objectif sera d'écrire un livre collectif. Le manuscrit devra compter au minimum 120 feuillets de 1500 signes (environ) par page.* 

 

Charte de l'Académie Balzac

 

Nous allons donc partager, dans la joie et l'amitié, un grand moment de convivialité et de créativité.

 

Toutefois, avant d'appareiller pour ce merveilleux projet, nous devons tous nous engager à respecter une certaine règle du jeu.

 

En effet, vivre ensemble pendant 20 jours implique, de la part de chacun, une certaine maîtrise de soi et des efforts de comportement !

 

La règle absolue sera, bien évidemment, la courtoisie et l'absolue interdiction de tenir des propos discriminatoires, infamants, vexatoires, à caractère politique ou idéologique. Ce n'est pas non plus la vocation de l'Académie Balzac de gérer les egos ou de tenter de faire prévaloir, d'une façon appuyée, déplacée et mal venue des opinions personnelles.

 

La joie, la bonne humeur, la bonne entente et l'esprit d'équipe pour avancer ensemble, dans la perspective d'un objectif commun, seront les règles de base de notre croisière en littérature.

 

Vous disposerez de larges plages de loisirs pour vaquer à vos occupations favorites, toutefois, en acceptant de « jouer la règle du jeu », vous serez tenus à certaines contraintes, énumérées ci-dessous.

 

Ces contraintes seront vénielles, mais obligatoires. Elles consisteront à respecter les horaires pour l'élaboration et la mise en commun de nos travaux.

 

De 08.30 h à 12.00 h (coupure entre 10.15 h et 10.30 h).

Déjeuner en commun (entre 12.00 h et 14.00 h)

Reprise de nos travaux entre 14.00 h et 17.00 h (coupure entre 15.30 h et 15.45 h).

Dîner en commun avec un minimum de 15 minutes de débats et de suggestions, dans une perspective positive et constructive de poursuivre notre aventure d'une façon gaillarde.

 

Le samedi sera considéré comme jour de travail à l'identique des autres.

 

Le dimanche sera entièrement libre avec des suggestions et des propositions facultatives au moment des repas.

  

*En édition comme dans le journalisme, ce que l'on appelle le signe est le caractère, l'espace et le signe de ponctuation.

 

Ébauche de programme

 

1ère journée : présentation des candidats.

Intervention de Sylvie (la responsable des lieux qui reçoit).

Intervention de Michel (le guide, formateur et parrain).

Choix en commun autour d'un genre de livre (roman d'action, d'aventure, fantastique, sur un sujet d'actualité, sans verbe, prose poétique, autre…). Nous devrons, dans ce travail collégial, nous en référer à la majorité. 

En fonction du genre choisi par le groupe, élaboration d'une structure collective.

 

2ème journée : exercice d'assouplissement pour commencer une journée d'écriture.*

choix du thème, construction d'un synopsis (qui sera la feuille de route), proposions d'un plan, choix et description des personnages, des lieux, de l'époque. L'intrigue… Le message primordial à faire passer… 

Construction des équipes au sein du groupe. Qui fera quoi et comment pour que le bateau progresse sur l'océan houleux et arrive à bon port.

 

3ème journée : tout est mis en place. Nous appareillons dans la joie et l'harmonie pour conduire notre objectif. 

Tous les matins, dès 09.00 h, et avant de commencer à monter sur le pont pour conduire notre objectif, nous nous adonnerons à un exercice « d'assouplissement » ! Chacun écrira ce qu'il souhaite, et comme il l'entend, sur une feuille, sans indiquer son nom. Ces feuilles seront mélangées, puis redistribuées, et lues à voix haute sans savoir qui est l'auteur d'un texte en particulier. Cet exercice ne durera pas plus de 20 minutes, et facilitera la mise en condition pour passer à la phase rédactionnelle de notre livre collectif.

 

Ultime recommandation !

 

Ce travail créatif d'écriture d'un livre en commun s'effectuera en toute priorité dans la bonne entente, le respect de l'autre, le sens de l'écoute et l'harmonie. Interrompre une personne qui s'exprime n'a jamais été un moyen élégant de faire prévaloir son opinion.

 

Le tutoiement en pareille circonstance est souhaitable, mais pas obligatoire. Il faudra donc respecter la volonté de chacun.

 

Michel sera présent pour cadrer, conseiller et structurer le bon fonctionnement de la mise en œuvre de ce merveilleux défi.

 

C'est sans distinction d'âge, de sexe, de race, de confession et d'opinion, mais aussi de titres ou de références sociales ou intellectuelles, que nous conduirons ensemble cette croisière. Notre objectif, ne l'oubliez pas, est d'écrire en 20 jours un livre en commun. La bonne volonté de chacun viendra au crédit de tous, et nous serons tous à l'écoute pour venir en aide à chacun.