Académie française : François Weyergans a fait sa rentrée

Clément Solym - 16.06.2011

Edition - Société - Weyergans - entrée - académie


François Weyrgans a fait, hier, son entrée au sein de l’Académie française. Même si l’écrivain est né sur le sol belge, sa double nationalité lui a permis d’être élu et de faire partie des immortels. Il n’est d’ailleurs pas le seul belge à avoir siégé sous la Coupole. On compte aussi parmi eux, Claude Lévi-Strauss ou encore Marguerite Yourcenar.


L’auteur de Trois jours chez ma mère (Prix Goncourt 2005), amoureux des lettres comme du cinéma a été accueilli par un discours prononcé par Erik Orsenna. L’Académie française, dont on doit la fondation au cardinal Richelieu, en 1635, reste, malgré son grand âge, toujours aussi recherchée.

Y siéger est encore signe de consécration pour tout écrivain. Même ceux qui en dénigrent les honneurs, voire les membres, ne font que marquer la puissance symbolique de cette illustre assemblée. Difficile, en effet, de ne pas céder aux charmes de la prestigieuse Coupole où chaque fauteuil a son histoire, ses grands noms et ses légendes.