Accompagner les auteurs dans la compréhension de leur métier

Nicolas Gary - 24.09.2018

Edition - International - auteurs programme littéraire - écriture promotion accompagnement - mystères chaîne livre


Ils sont dix auteurs, retenus pour le programme renouvelé par la Fondation pour l’Écrit. De l’écriture à la promotion, c’est toute une organisation qui va permettre à de jeunes écrivains de se confronter à la réalité de l’industrie du livre. Et ce, au cours des neuf prochains mois.


De l'écriture à la promotion
ActuaLitté, CC BY SA 2.0

 

 

À travers six rendez-vous, et un suivi régulier, ils vont apprendre comment leur métier s’articule autour de nombreux autres. Éditeurs, attachés de presse, libraires, blogueurs et bien d’autres temps d'échange sont au programme des réjouissances. 

 

C’est à l'occasion du Festival du livre suisse, qui se déroulait à Sion du 21 au 23 septembre, que la première rencontre a eu lieu. Était ainsi présente Marie Caffari, venue parler de l'Institut littéraire suisse de Bienne qu'elle dirige. Depuis 13 ans maintenant, son établissement offre à une dizaine de candidats chaque année de profiter d'une réelle émulation artistique.

Quatre auteurs ont également pu intervenir : Céline Zufferey, Max Lobe, Quentin Mouron et Alexis Jenni. L'occasion pour chacun d'évoquer sa propre expérience dans le monde du livre – que ce soit comme primo-romancière, pour Céline Zufferey qui a commencé sa carrière chez Gallimard, ou « de prix Goncourt déchu », plaisante volontiers Alexis Jenni, consacré en 2011 pour L'Art français de la guerre. Mais également de désacraliser les « mystères de la chaîne du livre ».

 

Fournir des outils et des clefs


Plus de trois heures d'échanges autour des parcours – la relation forte que Max Lobe entretient avec Caroline Coutau, la directrice des éditions Zoé ou les séances de travail entre Quentin Mouron et son éditeur. On parlait de la découverte de cette fameuse promotion, qui suit la sortie du livre – et parfois la solitude que l'on peut ressentir, face à cet inconnu, autant que de l'investissement personnel à deployer parfois en vain dans des tournées.
 

« Être un auteur est un métier, qu'il faut appréhender avec d'autant plus de connaissances aujourd’hui. La compétition est devenue immense, pour faire exister un livre, et il importe que les auteurs qui commencent leur carrière soient les mieux informés possible », indique Delphine Hayim, en charge de ce programme. 

 

« Il est donc nécessaire de leur fournir des outils et des clefs pour saisir et mieux appréhender la chaîne du livre. Une meilleure compréhension des métiers qui tournent autour de celui de l'auteur – qui lui-même n'a fait que la moitié du chemin, une fois le livre publié – est importante. Savoir qui fait quoi et quels sont les rapports et interactions entre chacun des acteurs de la chaîne, en somme. »
 

“Amazon pourrait suffire, mais une librairie,
une bibliothèque, c'est la rencontre”

 

En outre, le programme ambitionne de créer une dynamique de groupe « qui est souvent source de créativité... Et nous mettons en lumière les jeunes talents suisses romands, dont les qualités littéraires gagnent à être connues ». 

 

De l'écriture à la promotion
ActuaLitté, CC BY SA 2.0

 

Les dix auteurs de cette promotion 2018 sont : 
 

• Manuela Ackermann-Repond, Marly/née à Charmey (Fribourg), 44 ans

• Timba Bema, Ecublens (Vaud)/né à Douala (Cameroun), 40 ans

• Alexandra Cinter, Lausanne (Vaud)/suisse et italienne, 38 ans

• Chloé Falcy, Lausanne/née à Morges (Vaud), 27 ans

• Adrien Gygax, Crissier/né à Mont-la-Ville (Vaud), 29 ans

• Julie Heger, vit à Lausanne, a grandi à La Chaux-de-Fonds (Neuchâtel)/née à Blumenstein (Berne), 20 ans

• Aline Jeannet, Chernex (Vaud)/née Genève, 40 ans

• Violette E. Mandry, Constance/née à Genève, 26 ans

• Jérôme Plattner, Vevey (Vaud), 44 ans

• Jade Sercomanens, Nyon (Vaud)/née à Genève, 27 ans

 

Au cours des prochaines semaines, un portrait de chacun sera publié dans ActuaLitté, et d’autres exercices littéraires – pour lesquels les auteurs sont rémunérés – seront au programme. Une publication est également prévue dans la couleur des jours, une revue littéraire suisse romande, sur le format Mooc, qui paraît quatre fois par an.

 

Ce projet est soutenu par Pro Helvetia, la Fondation Jan Michalski et la Loterie romande.




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.