medias

Achats de livres : ça coince dans les commissions scolaires au Québec

Victor De Sepausy - 17.09.2014

Edition - Québec - commissions - scolaires


S'il a tenté de faire marche arrière après ses propos malheureux sur les livres (voir notre actualitté), le ministre de l'Education Yves Bolduc, au Québec, se retrouve à devoir faire face aux commissions scolaires, rapporte La Presse. Ces dernières refusent de rétablir le budget d'achats de livres à la hauteur de ce qu'il était un an auparavant.

 

« On considère qu'on a investi beaucoup dans les dernières années, et plus que ce qu'on nous demandait, alors pour cette année, on a établi nos priorités différemment », précise le secrétaire général de la commission scolaire des Premières-Seigneuries, Jean-François Parent.

 

Il en va de même pour la commission scolaire des Découvreurs, dans laquelle le budget pour l'achat de livres a été réduit de 65 % par rapport à l'année dernière. On ne compte pas, là non plus, faire machine arrière. 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.