medias

Acheter des livres par la paume de la main, avec Quixter

Clément Solym - 15.04.2014

Edition - Economie - paume de la main - vente de livres - reconnaissance


Scanner la paume de la main, pour réaliser le paiement d'un café, d'un livre, ou simplement de son repas, voilà quelque chose qui n'a plus rien de futuriste, en Suède. Expérimental, certes, à l'initiative des ingénieurs étudiants de l'université de Lund. Ils sont parvenus à remplacer la gameboy dans laquelle on rentre sa carte bleue, par la simple application de la main. Miraculeux ?

 

 

 

 

C'est l'Evangile selon Saint Digital : la start-up suédoise Quixter a fabriqué un capteur sur lequel on pose la paume de sa main, et le scanner lit dans les lignes pour réaliser une transaction. Un algorithme de reconnaissance permet d'identifier le propriétaire de la main et s'appuie sur la reconnaissance des veines - ce qui laisse envisager qu'une main tranchée ne fonctionnerait pas. 

 

Le système ajoute également une reconnaissance des quatre derniers chiffres du numéro mobile pour compléter l'ensemble. L'outil est mis en place sur 15 sites de l'université, et a enregistré 1600 utilisateurs, précise NYTeknik.

 

Les étudiants travaillent actuellement avec les grandes banques suédoises, pour enrichir leur solution et développer plus encore la capacité de leur gadget. Mettant en valeur la sécurité - la paume de la main, couplée aux 4 chiffres du numéro de téléphone, le processus est encore un peu long. Mais comptons sur des améliorations prochaines… 

 

La mise à jour pour lire l'avenir de son compte en banque ne devrait pas tarder...