Acheter deux livres, "je rembourse l'entrée au Salon du livre de Paris"

Cécile Mazin - 10.03.2015

Edition - Economie - Salon livre Paris - éditions lecteurs séduire - offrir entrée


Chaque année, une maison sort de son chapeau une idée amusante pour attirer l'attention sur elle. Le Salon du livre est un immense espace pour découvrir les richesses de l'édition francophone et internationale, mais encore faut-il savoir attirer les lecteurs à soi. Les éditions Estelas feront, assurément, parler d'elles en 2015.

 

 

Salon du Livre de Paris 2014

Salon du Livre de Paris, en 2014

 

 

Du 20 au 23 mars, le Salon ouvrira ses portes. Sur le stand V42, la maison Estelas Éditions propose à tout un chacun de venir découvrir ses ouvrages – comme d'autres. Mais le message est légèrement plus fin : « Nous vous remboursons l'entrée à partir de deux livres achetés, que ce soit des ouvrages de poche ou tout autre format. Peu importe », nous explique l'éditeur.

 

Et d'ajouter, sollicité par email : « Cette opération vise à nous faire connaître bien évidemment, car nous sommes une toute jeune maison d'édition qui a l'intention de grandir. On veut prouver aux grandes maisons qu'ils se trompent quand ils affirment que plus personne ne lit. On veut leur montrer que, les éditeurs qui voient leurs ventes baisser, ce n'est pas faute de lecteurs, mais faute de titres qui intéressent le lectorat. » 

 

Durant la manifestation, la maison proposera neuf titres, dans sept genres très différents, dont nous livrons la liste ci-dessous. Le stock sera à la hauteur de l'événement, mais surtout « si nous tombons en rupture, sur place, il nous sera toujours possible de prendre des commandes ».

 

Les prix de vente des entrées pour le Salon sont de 6 € pour les étudiants, 8,50 € pour le tarif Comité d'entreprise, et 12 € pour le plein tarif (en hausse par rapport à 2014, à 10 €). « Notre offre de remboursement repose sur deux livres, pour l'entrée étudiante, 3 livres pour le tarif CE et 4 livres, pour un plein tarif. Et cela, indépendamment du format de l'ouvrage acheté. »

 

Les premiers prix des livres sont à 9,90 €. « Vous pouvez en choisir 2, 3 ou 4 à 9.90 €, on ne vous impose rien. Vous choisissez ! » Et avec la bénédiction du Salon, qui n'y a rien vu à redire. Cette opération est, toutefois, à la seule initiative d'Estelas Editions.

 

Quant aux ouvrages, ce sont les suivants :  

 

Je t'aime moi non plus, de Max Heratz, format roman A5, 516 pages, Erotique

Erotik News, collectif d'auteurs, format poche 11x18, 230 pages, Erotique

Justine ou l'Emprise des sens, de Max Heratz, format roman A5, 418 pages, Romance

Virus, de Gilles Cordillot, format poche 11x18, 306 pages, Fiction Anticipation

Contes & Légendes Urbaines — Tome 1, Max Heratz, format poche 11x18, 205 pages, Fantasy

 Les Fleurs du Mage — Tome 1,Max Heratz, format poche 11x18, 200 pages, Poésie

La Défête des Mères, Martine Magnin, format poche 11x18, 180 pages, Essai société

Le Petit Livre Rouge des Meilleurs Vœux, Martine Magnin, format poche 11x18, 120 pages, Essai société

Méditez chez vous en 7 leçons, de Heranubis, format roman A5, 90 pages, Ben Etre — Développement Personnel

 

 

Mise à jour 16h30 :

L'initiative de l'éditeur a clairement déplu, et le Salon lui a bien fait sentir. Les organisateurs ont supprimé de la liste des événements prévus durant les quatre jours, sa campagne de remboursement de billets d'entrée. Sans même l'en avertir. « Cette offre figurait bien dans la liste de mes événements pour le Salon, mais dans la matinée, j'ai été contacté et en début d'après-midi, mon opération était supprimée. Je n'ai pas un gros stand, c'est vrai, mais je paie quand même ma place », nous explique l'éditeur, interdit.

 

Pour l'instant, les organisateurs n'ont pas répondu à nos demandes d'explications. Si les billets ne sont pas remboursables, par le Salon lui-même, qu'en est-il des conditions générales de vente ?

 

En attendant, Estélas Editions se lance dans une sensibilisation auprès des médias, et pas des moindres.

 


 

 


 

Mise à jour 15/02 : 

Les organisateurs du Salon ont finalement répondu à nos interrogations : « Sur nos billets d'entrée est indiqué “Ni remboursé ni échangé”. Y contrevenir est donc non conforme avec les règles des organisateurs d'événements. C'est de plus une vente à prime illégale au regard de la loi de 1981 sur le prix unique du livre. Donc le Salon encourage les initiatives des exposants pour dynamiser leurs ventes et notre trafic visiteurs sauf si celles-ci sont illégales. »

 

Nous laisserons à chacun le soin d'apprécier l'interprétation faite de la législation, et aux éditeurs le soin de mesurer l'ampleur de leur champ d'action, sur le stand qu'ils ont payé. 

 

D'autant plus que l'éditeur n'est pas interdit expressément, de la part du Salon, de mettre en oeuvre son opération. On l'empêche simplement de communiquer à travers les outils mis à disposition, via le site internet du Salon, sur cette offre.