Québec : quand les citoyens font exploser les ventes de livres

Cécile Mazin - 20.08.2015

Edition - Economie - Québec livre - patriotisme littérature - campagne lecture


Pour sa deuxième année, l’opération menée le 12 août « J’achète un livre québécois », a mis tout le monde d’accord. Amélie Dubé et Patrice Cazeault, les deux auteurs à l’initiative de cette opération en 2014, avaient relancé la machine pour 2015. Selon les chiffres de ventes, la journée a été un fantastique succès. 

 

Drapeau du Québec - Québec flag

abdallahh, CC BY SA 2.0

 

 

« Au-delà du succès de la journée, les gens ne demandent qu’à découvrir la littérature d’ici. Il suffit de leur en donner l’occasion », notait Patrice Cazeault, l’an passé. Cette année, les résultats démontrent assurément que l’opération s’est installée dans la vie des lecteurs, qui ont répondu présents. 

 

Les données communiquées par la Société de gestion de la banque de titres de langue française, BTLF, à travers son système d’information Garspard, démontrent une explosion des ventes. 

 

Sur cette journée du 12 août, l’opération avait occasionné une hausse des ventes de 27 % l’année passée et de 62 % pour cette année, avec le détail qui suit : 

 

12 août livre québecois ventes résultats 2015

 

 

Concernant les livres les plus prisés par les lecteurs, voici le top 10 qui a été établi : 

 

livre québecois 12 aout ventes auteurs résultats 2015

 

 

Au lendemain de l’opération, Patrice Cazeault ne cachait déjà pas sa joie : « Un grand et vibrant merci, du fond du cœur. Vous avez répondu en masse à notre appel et on ne pouvait espérer plus grand engouement de votre part. Vous avez fait briller la littérature québécoise de mille feux aujourd’hui. » Et d’ajouter : « Cette journée consacrée à la littérature québécoise a été magique. Merci aux 12 000 participants. Merci aux libraires, à tous ceux qui ont fait la promotion de cette journée, à tous ceux qui ont partagé leurs découvertes. »

 

« Il y a tant de plumes extraordinaires au Québec. Des univers à explorer, des mots pour nous faire rêver, pour nous secouer, nous surprendre, nous tirer des larmes ou nous faire éclater de rire. Des mots soigneusement choisis pour nous faire vivre quelque chose de précieux, de différent », assuraient les deux auteurs, sollicités par ActuaLitté.

 

Et le message restera le même : « Il est évident que nous encourageons les gens, s’ils le peuvent et en ont la possibilité, à se rendre chez leur libraire. Toutefois, il n’y a aucune barrière. Peu importe que le livre provienne d’une librairie indépendante ou d’une grande surface, c’est très bien dans les deux cas. Seul le geste d’acheter un livre québécois le 12 août compte, pas sa provenance. » 


Pour approfondir

Editeur :
Genre :
Total pages :
Traducteur : dominique goy-blanquet
ISBN :

Le livre des secrets

de Fiona Kidman

Pour s'être rebellée contre sa mère et avoir vécu sa passion avec un cantonnier, Maria est mise au ban de sa communauté. Et depuis plus de 50 ans, elle vit seule et recluse, dans la vieille maison de famille délabrée. La découverte d'un journal tenu par sa grand-mère, va changer le cours de sa morne existence et la plonger au coeur d'une insoupçonnable histoire familiale. Bien loin du portrait de diablesse dépeint par sa mère, elle entrevoit une femme téméraire et indépendante qui, pour exister dans une communauté masculine et rétrograde, n'avait eu d'autre choix que d'en contourner les préceptes. Ne serait-ce pas là sa propre histoire ? Née en Nouvelle-Zélande en 1940, Fiona Kidman a publié plus de vingt livres récompensés par de nombreux prix. Elle est notamment l'auteur de Rescapée, disponible en Points.

J'achète ce livre grand format à

J'achète ce livre de poche 8.20 €