Actes Sud dans le métro : acte 3 pour la rentrée littéraire

Clément Solym - 23.09.2012

Edition - Les maisons - Actes Sud - métro - marketing


Cela fait trois ans maintenant que les éditions Actes Sud expérimentent le marketing viral dans le métro, en recourant à de belles publicités en 4 par 3, pour assurer la promotion de ses titres. Deux années à tâtonner, avant une nouvelle tentative, pour 2012. C'est en passant au Festival America que l'on a eu l'occasion de croiser la dernière campagne publicitaire métropolitaine de l'éditeur, spéciale Rentrée littéraire. C'est dans l'air du temps.

 

 

 

 

Souvenirs, souvenirs. En 2010, une première expérimentation avait eu lieu, avec l'affichage de plusieurs pages d'un roman de Lars Kepler. Sept pages imprimées, à lire sur place, mais sans possibilité de télécharger pour emporter. L'année suivante, l'éditeur introduisait une nouveauté : toujours des pages imprimées, deux par titre, mais cette fois avec un QR Code, permettant de télécharger un premier chapitre en version PDF. Pas encore le grand luxe. Mais manifestement, non seulement on lit ActuaLitté chez Actes Sud, mais surtout, on apprend et on progresse. 

 

Minisite complet, centré autour des oeuvres

 

Précisons d'abord que ce billet ne doit rien au service communication de l'éditeur - pour preuve, les services de presse de la maison éprouvent toujours quelques difficultés à trouver notre rédaction. Bon, ça, c'est dit. Et sans rancune, hein ? 

 

Maintenant, intéressons-nous à cette campagne. Cette fois, ce sont neuf titres français qui sont mis en avant, avec un QR Code. Petit sourire en coin : même écueil que l'an passé ? Pas vraiment... Cette fois, c'est sur un mini-site bien organisé que l'on atterrit : une page d'accueil avec la liste des auteurs et la couverture des différents titres. Bien organisée, la page fait apparaître la liste des auteurs (pas dynamique) et des couvertures. 

 

Toutes sont sur le même modèle : 

  • Extrait lu par l'auteur
  • À lire tout de suite (le texte formaté pour une lecture en plein écran, correctement optimisée, mais avec une mise en page minimaliste)
  • Voir la vidéo de l'auteur (embed depuis YouTube)
  • L'ouvrage : couverture en grand avec quatrième de couverture
  • L'auteur : photo et biographie
  • Mot de l'auteur : présentation par l'intéressé

 

Tout cela est assez réactif, même avec une connexion vacillante dans le métro. Peu de ressources nécessaires, on peut accéder aux pages, même en Edge. En revanche, la vidéo en streaming implique une 3G efficace. 

 

Quelques redites cependant

 

La suite est moins intéressante. La section auteur ne compte en effet que des photos avec une petite biographie, identique à celle que l'on a déjà pu découvrir. Seule valeur ajoutée, un carrousel des photos, permettant de passer d'un cliché à l'autre.

 

Quant à l'outil Partager, avec ce logo connu désormais, permet uniquement de diffuser le lien via les réseaux Twitter et Facebook. Le lien qui est généré renvoie systématiquement à la page d'accueil : on ne partagera donc pas autre chose que ce lien. Les limites du principe sont évidentes, et peut-être assez regrettables. Ce que l'on déplorera c'est plutôt la répartition globale, qui finalement ne profite pas d'une arborescence intelligente. 

 

 

 

 

Mais l'évolution apportée entre les premières expériences de 2010 méritait d'être tout particulièrement saluée. Évidemment, la création de mini-site reste encore marginale : dans le cadre d'opérations de promotion, on découvre plus souvent, à l'occasion d'une sortie de blockbuster, la mise en ligne d'un gros site (au design souvent douteux), assurant la promotion dudit livre. 

 

Belle initiative, et réalisation soignée, même si elle n'est pas exempte de quelques points à peaufiner. 

Nous avons pu tester le QR Code avec une tablette et un smartphone sous iOS, resterait à trouver les équivalents sous Android pour s'assurer que tout fonctionne parfaitement. Une seule chose à noter, l'URL n'est pas fonctionnelle depuis un navigateur, si on l'entre directement ; on est basculé directement sur la page d'accueil du site de Actes Sud. Et la version que l'on retrouve sur le site est d'ailleurs bien moins attractive. 

 

Sinon, le QR Code est flashable directement :