Actissia : Michel Rességuier, nommé président des librairies Chapitre France

Cécile Mazin - 06.05.2013

Edition - Librairies - groupe Actissia - librairies Chapitre - nomination


Dans le cadre de sa politique de réorganisation, le groupe Actissia vient d'annoncer par communiqué de presse la nomination de Michel Rességuier, au titre de président des librairies Chapitre France. Jörg Hagen, président du groupe, a annoncé cette nomination de 6 mai, et quitte donc ses fonctions de président d'Actissia Retail. 

 

 


 

 

La nomination de Michel Rességuier implique également de prendre en charge les sociétés qui composent le pôle Librairie Chapitre. À ses côtés sera présent Éric Foucault, et Pascal Maume conservera le poste de directeur général en charge de l'exploitation. Le reste de l'équipe n'est pas modifié. 

 

« Avec Michel et Éric, les Librairies Chapitre s'entourent des meilleures compétences en gestion du changement. L'équipe ainsi renforcée conjuguera tous ses efforts pour mettre en place le projet de redressement », déclare Jörg Hagen, Président du groupe Actissia.

 

Michel Rességuier est Managing Partner du cabinet Prosphères, spécialisé dans la gestion du changement. Le cabinet Prosphères intervient depuis plusieurs semaines pour Actissia Retail en accompagnement du projet de redressement de la division du groupe Actissia.

 

Michel Rességuier, 50 ans, est diplômé de l'Essec. Il a occupé différentes fonctions au sein du cabinet Arthur Andersen, avant d'être nommé Directeur des participations du groupe La Poste, Directeur général de Datapost puis Managing Partner de Prospheres, spécialisé dans la gestion du changement.

 

Éric Foucault, 45 ans, est diplômé de l'Essec. Il a occupé différentes fonctions au sein des groupes Casino puis Carrefour. Après plusieurs années au sein du cabinet Accenture et dans l'industrie alimentaire, il a été nommé Directeur de l'enseigne Leader Price. Il est aujourd'hui Directeur au sein du cabinet Prospheres, spécialisé dans la gestion du changement.

 

Ces dernières semaines, l'annonce de la fermeture de plusieurs librairies un peu partout en France a provoqué de vives réactions. « Comme vous pouvez l'imaginer, le comité d'entreprise a été un peu tendu », assurait David Lucchetti, délégué syndical au sein des librairies Chapitre. « Les annonces faites pendant le comité d'entreprise nous ont donné l'impression que tous les efforts étaient désormais tournés vers France Loisirs, et plus du tout vers Chapitre. »

 

Sont en effet prévues 271 suppressions d'emplois, mais également la fermeture de neuf magasins de manière définitive. Contacté par ActuaLitté, le syndicat avait avoué être tombé des nues en découvrant la liste des établissements qui sont menacés de fermeture. Selon les explications fournies par la direction, le choix des établissements se serait porté sur les librairies qui comptent plus de 140.000 € de pertes. 

 

« Compte tenu de l'importance de ces informations, nous sommes convenus avec vos élus que, sans préjuger du résultat des procédures d'information et consultation qui seront engagées, ces mêmes informations soient portées à votre connaissance même si en l'état il ne peut s'agir que d'un projet » avait simplement expliqué le président Hagen.