Activité des bibliothèques parisiennes : +13 % de prêts sur 2010

Clément Solym - 01.09.2011

Edition - Bibliothèques - bibliothèque - paris - prêts


L'activité des établissements parisiens ne s'est pas démentie : les usagers sont venus dans les bibliothèques, au cours de l'année 2010, avec une certaine assiduité.

Les chiffres de l'année 2010 faisant état de l'activité globale constatée montrent plusieurs points. « Le réseau des bibliothèques de Paris totalise, en 2010,69 établissements : 59 bibliothèques de prêt à fonds généralistes et 10 établissements spécialisés », est un premier constat.

Sur l'année passée, 308.708 personnes se sont inscrites, une baisse de 0,9 %, qui « s’explique avant tout par une évolution vers un emploi familial des cartes facilité par les nouveaux quotas de prêts : on constate ainsi une forte hausse de l’emprunt de documents jeunesse sur des cartes d’usagers majeurs ».


Pour autant, la fréquentation reste difficile à estimer, les compteurs de trafic n'étant pas extrêmement fiables. En revanche, le prêt de documents, s'il n'est pas le critère premier de visite, montre « une forte progression : le nombre total de prêts est de 12,64 millions (12,89 millions avec les bibliothèques spécialisées), soit une hausse de 13 % par rapport à l’année précédente ».

Plus de groupes auront été accueillis durant l'année (6392 contre 5264 en 2009), avec une grande ouverture vers la petite enfance et les centres de loisirs.

De même, les acquisitions se montent à 303.800 documents. S'il s'agit d'une diminution de 8,1 % en regard de 2009, il faut prendre en compte que « le taux de renouvellement des collections diminue mécaniquement et s’établit à 8,6 %. Le taux de 10 % de collections renouvelées, atteint en 2008 et 2009, correspond aux recommandations internationales pour les bibliothèques de prêt. Ce taux permet une bonne offre de nouveautés et un renouvellement constant des documents usés ou périmés ».

Le MOTif souligne par ailleurs qu'en moyenne, les établissements sont ouverts 35h30 chaque semaine, et jusqu'à 44 heures pour le plus important.

voir la Synthèse d'activité 2010, en PDF