Adaptive Studios : transformer les scénarios dont personne ne veut en manuscrits

Orianne Vialo - 27.07.2016

Edition - International - Adaptive Studios manuscrits - scripts cinéma livres - livres Adaptive Studios


C’est bien connu, les studios de productions achètent des centaines de scripts de films, dont près des trois quarts finissent aux oubliettes, stockées au fin fond des entrepôts du studio de production. Perrin Chiles, fondateur et directeur exécutif de la start-up Adaptive Studios avait vu là une opportunité de recycler ces scénarios pour leur redonner une seconde vie. Son idée ? Racheter les droits aux studios et en faire… Des manuscrits. 

 

(Domaine public)

 

 

Voilà quatre ans que la société a ouvert ses portes à Culver City (Californie). Et tout autant de temps que les trois associés de Perrin Chiles, T.J. Barack, Marc Joubert et Marshall Lewy œuvrent pour remettre ces scénarios oubliés au-devant de la scène. « Nous fouillons quotidiennement parmi les “ordures” du studio pour dénicher des scénarios qui ont été rejetés », explique Perrin Chiles. 

 

Mais selon le fondateur de la start-up, pas question de sélectionner tout et n’importe quoi : « Nous choisissons uniquement les histoires qui ne présentent plus aucun intérêt pour les studios », histoires qui évidemment, doivent présenter un certain intérêt. 

 

En quatre ans d’existence, la société s’est ainsi constitué un catalogue très sélectif de 50 scripts, dont 25 proviennent de chez Miramax, la société de divertissement américaine connue pour produire des films indépendants et étrangers. Sur ces 50 scripts, douze manuscrits ont ou verront le jour, tels que Pasta Wars d’Elisa Lorello (2017), The Silence of Six d’E.C. Myers (2014), ou encore le plus connu Coin Hest d’Elisa Heist (2014). 18 autres scénarios seront adaptés en ouvrages d’ici un an et demi. 

 

Afin de promouvoir ces ouvrages, l’entreprise a passé un accord avec Barnes & Noble, le plus gros libraire des États-Unis, afin que tous les livres soient exclusivement disponibles chez lui, pour une période de six mois, et ce, dans ses 640 points de vente.

 

D’après T.J. Barrack, un des collègues de Perrin Chiles, le partenariat passé avec B & N « va permettre à nos histoires d’atteindre un plus grand groupe de lecteurs et de téléspectateurs. Nous nous réjouissons de travailler avec Barnes & Noble pour continuer à développer des titres qui parlent aux clients à travers le pays ».

 

D’après Mary Amicucci, la directrice marketing de B & N, cette collaboration s’inscrit dans la continuité de la section From Page to Screen des librairies B & N, qui permet à la librairie de promouvoir des livres qui ont été adaptés en films. Selon elle, From Page to Screen fut « l’un de nos promotions qui a permis le plus de ventes, pour les lecteurs de tous âges. Nous espérons que les clients aimeront les histoires proposées par Adaptive Studios », et ce, dans les catégories adultes, Young Adult ou encore la littérature jeunesse. 


Un concept qui existe en France depuis 2011

 

En 2011, les éditions LettMotif ont lancé la collection Scénars, qui regroupe un ensemble de scénarios français, adaptés en ouvrages. C’est Jean-François Jeunet, amoureux incontesté du cinéma qui se cache derrière ce projet. À l’origine, sa maison d’édition est entièrement dédiée à tout ce qui touche à l’univers du cinéma. Dans une interview accordée au Daily Nord en 2014, il expliquait « l’idée de départ était de proposer des titres complémentaires à ce que peut publier la revue L’Avant-Scène Cinéma, référence en la matière ». 

 

Si certains auteurs sont moins connus que d’autres, la collection est aussi composée de grands classique comme La cité des enfants perdus (Gilles Adrien, Marc Caro et Jean-Pierre Jeunet) ou encore Le fabuleux destin d’Amélie Poulain (Guillaume Laurant et Jean-Pierre Jeunet).

 

À l’image des critères de sélection d’Adaptive Studios, les éditions LettMotif choisissent les scénarios qu’elles vont publier avec une très grande minutie. D’après Jean-François Jeunet, ce qui compte avant tout, c’est que l’écriture du scénario soit séduisante, bien sûr, mais surtout que les droits concernant les textes et leur publication soient accordés.

 

Cependant, là où le procédé diverge, c’est dans le nombre de tirages des ouvrages. Alors qu’Adaptive Studios publie chaque livre à plusieurs milliers d’exemplaires, LettMotif va plutôt limiter les tirages, « quitte à réimprimer en fonction des ventes ». 

 

(via The New York Times, Publishers weekly)