Affaire Kafka : L'ouverture des coffres révèle un manuscrit... inédit

Clément Solym - 20.07.2010

Edition - Justice - Kafka - inédit - procès


L'ouverture de coffres contenant la documentation de Franz Kafka à Zurich et Tel Aviv a permis de retrouver le « manuscrit original d’une nouvelle très célèbre », a révélé le quotidien Haaretz. Cette redécouverte a lieu alors qu’un procès oppose les ayants droits de Max Brod, exécuteur testamentaire et ami de l’auteur praguois à l’état israélien qui réclame les documents. En effet, Max Brod qui a légué le fond à sa secrétaire, avait fui l'Europe avec la montée du nazisme. En trouvant refuge en Israël en 1939, l’état estime être le possesseur de la production écrite.

C’est dans ce contexte que la Cour en droit des familles de Tel Aviv a ordonné l’ouverture des coffres lundi, en même temps que d’autres coffres étaient ouverts à la banque UBS de Zurich en présence d'avocats, d' experts en manuscrits et spécialistes de la littérature allemande.


Dan Novhari, avocat de la fille de la secrétaire de Max Brod a déclaré qu’ « un commentaire sur le contenu [des boîtes] à cette heure risquait de gêner le procès en cours ». La découverte de manuscrits originaux parmi les coffres de Tel Aviv infirme les déclarations de la seconde ayant droit, Hava Hoffe. Ces derniers mois, celle-ci déclarait ne pas posséder de manuscrits de ce genre.

Présente à la cour de Zurich, lundi, Hava Hoffe n’avait pas été autorisée à pénétrer dans la banque ou la salle de conférence où le contenu des coffres a été examiné.