Affaire Mondadori : le Cavaliere va payer, mais surtout faire appel

Clément Solym - 21.07.2011

Edition - Justice - berlusconi - mondadori - affaire


L'affaire Berlusconi n'en finit plus, ou plutôt va en finir un peu pour rebondir beaucoup. En effet, alors que Fininvest, le groupe propriété du Cavaliere, est condamné à verser 560 millions € à CIR, ce dernier a accepté la condamnation.

Et va payer.

Mais va aussi faire appel.

Cité par l'AFP, le communiqué explique en substance que le paiement sera réalisé d'ici au 26 juillet, mais que, non, trois fois non, le groupe n'accepte la décision de justice.

« À la suite de la sentence de la Cour d'appel de Milan du 9 juillet dernier relative à l'affaire Mondadori, Fininvest a décidé d'effectuer le paiement de la somme directement à CIR », explique-t-on. Et pour mémoire, Mondadori compte simplement parmi les plus grands groupes d'édition au monde.

Fininvest assure de son intégrité dans l'ensemble des transactions qui ont été conclues, et se refuse à accepter la condamnation qui le frappe. Néanmoins, pour le tribunal, le rachat par le Cavaliere du groupe d'édition Mondadori reste litigieux.

C'est qu'en 2007, la cour pénale avait estimé que la décision de justice permettant à Silvio Berlusconi de prendre possession de Mondadori relevait de la triche. Plusieurs avocats, et un juge, auraient en effet été achetés pour permettre à Silvio de parvenir à ses fins...