Affaire Tristane Banon : DSK reconnaît des avances

Clément Solym - 16.09.2011

Edition - Justice - dsk - banon - avances


Entendu le 12 septembre par la Brigade de répression de la délinquance à la personne, vers 8 heures, Dominique Strauss-Khan n'avait manifestement pas été trop ennuyé, suite à sa déposition. (voir notre actualitté)

Cependant, il semble que DSK ait tout de même confessé avoir fait quelques propositions à Tristane Banon. Plus précisément, des « avances » explique une source proche du dossier citée par l'Express.fr.


L'ex-patron du FMI réfute toutefois en bloc les accusations portées par l'écrivaine, concernant une tentative de viol, à l'occasion de leur rencontre, pour un projet éditorial, en 2003.

« Mais il a concédé lui avoir fait des avances sans avoir été très précis sur celles-ci », explique la source au journal.

Selon nos confrères, DSK aurait juste tenté, mais sans aboutir, d'embrasser la jeune femme.