Affiaire de la photo Rimbaud : nouvelle identification

Clément Solym - 04.11.2010

Edition - Société - allemand - revelation - photo


Rimbaud n'en finit pas de revenir, encore et toujours, et de hanter de son souvenir photographique désormais, les esprits des uns et des autres. C'est à l'occasion d'un nouveau rebondissement qu'il se rappelle à notre bon souvenir...

En effet, dans l'édition du 30 octobre du journal Frankfurter Allgemeine Zeitung, un article montre que l'homme identifié comme Pijama sur la photo prise devant l'Hôtel de l'univers ne serait autre que le propriétaire lui-même. (remonter le fil de l'histoire)

« L’auteur, Reinhard Pabst, a découvert une photographie inconnue de l’entrée de l’Hôtel vers 1890, où apparaît Suel, dont on ne connaissait pas le visage jusqu’à présent. Ce cliché a été publié en 1914 par un anthropologue qui a séjourné régulièrement à Aden dans les années 1890 (Félix Jousseaume, Impressions de voyage en Apharras). »


Dans leur article, disponible à cette adresse, nos confrères allemands précisent que l'homme ressemble fortement à Suel, suivant en outre la description faite par Jousseaume de son caractère.

L'occasion est trop belle pour les Libraires associés, qui avaient dévoilé l'existence de la fameuse photo. Et leur conclusion tombe (littéralement et) sous (tous) les sens : « Cinq des six personnes figurant sur la photo de l'Hôtel de l'Univers où apparaît Rimbaud avaient été identifiées à ce jour, avec un fort degré de probabilité : l'explorateur et photographe Georges Révoil, l'explorateur Henri Lucereau, le négociant Maurice Riès, le photographe Georges Bidault de Glatigné, et son épouse Émilie. Le tour du “coin de table à Aden” paraît désormais complet. »

Ils en profitent également pour signaler que prochainement une petite révélation sera faite, au travers de « documents inédits sur la deuxième vie de Rimbard »...