Afrique du Sud : fixation du prix des livres, les éditeurs font le dos rond

Nicolas Gary - 31.08.2018

Edition - Justice - Afrique Sud enquête - éditeurs enquête concurrence - fixation prix livre


Panique en Afrique du Sud : la Commission de la concurrence a annoncé qu’elle déclenchait une enquête contre les éditeurs du pays. En cause, une politique tarifaire pour la vente de livres qui aurait joué en défaveur des clients. La Publishers Association of South Africa, directement visée, vient finalement de répondre.


Nick Youngson CC BY-SA 3.0


 

Mpuka Radinku, directeur exécutif de la PASA, s’est fendu d’une brève déclaration, prenant acte et bonne note de l’enquête lancée. 

 

« Compte tenu de l’étendue de cette pratique et de l’importance des produits, nous attendons des responsables qu’ils coopèrent à l’enquête, notamment en cessant immédiatement leurs activités et prenant attache avec la Commission de la concurrence », indiquait le commissaire Tembinkosi Bonakele, en charge de cette affaire. 

 

Pour le directeur exécutif de la PASA, il est évident que les membres se tiendront à la disposition de la Commission. « La PASA indique que sa politique et son code de conduite ne permettent ni à l’association ni à ses membres de s’impliquer ou de prendre part à des pratiques anticoncurrentielles. »

 

Concurrence : une enquête vise
les éditeurs d’Afrique du Sud

 

Selon les premiers éléments communiqués par la Commission, les exactions seraient perpétrées depuis les années 80. Elles concernent plusieurs marchés et segments de l’industrie du livre, depuis le livre scolaire en passant par la littérature générale, sans oublier les livres numériques, évidemment. 

 

Selon les données du BIEF, Bureau international de l’édition française (décembre 2015), l’Afrique du Sud comptait 112 maisons, avec 48 qui réalisent 90 % du chiffre d’affaires du secteur. Nombre de multinationales y ont d’ailleurs créé leur propre marque éditoriale. 

 

En 2013, le chiffre d’affaires avait atteint 303 millions, soit 17,5 % de hausse en regard de 2012.

 

 

via TimesLive




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.