Afrtique du sud : 180.000 ebooks en vente sur Kahalari.net

Clément Solym - 27.09.2010

Edition - Société - ebooks - offre - afrique


Depuis mai dernier, le cybermarchand d'Afrique du Sud, Kalahari.net propose la vente de livres numériques, avec alors 2000 titres dans son catalogue Fiction. Deux formats, bien évidemment, PDF et ePub.

Quelques mois plus tard, l'offre ebook s'est intensément étoffée. 180.000 titres au catalogue, avec tout de même des choses assez improbables, comme ce livre Comprehesive Structural Integrity, vendu 66.030 rands, soit, au taux de conversion du jour, 7000 €. Étonnant, non ? Et encore, le livre était vendu 94.328, 95 rands, voilà peu de temps encore. (voir le livre)

Pourtant, l'enthousiasme du marchand qui est accessoirement le premier vendeur en ligne du pays, ne se heurtera-t-il pas à l'absence de goût pour la lecture ? Le journaliste Sihle Khumalo avait jeté à ce titre un sacré pavé dans la mare en évoquant des ventes à 5000 exemplaires qui faisaient d'un titre, un best-seller. « Cela ne peut signifier qu'une seule chose : les Sud-Africains - parmi lesquels 90 % sont noirs et environ 95 % d'entre eux Africains - ne lisent absolument pas. » (voir notre actualitté)

Une vidéo permet de découvrir une partie de l'offre Kalahari, ainsi que les démarches de téléchargement à exécuter, depuis le Reader maison (pour PC ou Mac), qui permet la lecture des ebooks achetés.


Reste que le marchand ne propose toujours pas de lecteur ebook à la vente dans sa section dédiée, préférant miser sur la consommation et la lecture directement sur ordinateur ou smartphone.

Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.