Agence littéraire Pontas : 20 ans de livres depuis Barcelone

Clément Solym - 29.11.2012

Edition - International - Anna Soler-Pont - agent littéraire - Barcelone


À l'occasion de la dernière Foire du livre de Francfort, l'agence littéraire Pontas a célébré son vingtième anniversaire. Fondée en 1992 par Anna Soler-Pont, cette agence a débuté par un voyage, partant de Barcelone vers New Delhi, à la recherche d'auteurs à représenter, sur la scène internationale. Naguib Mahfouz, prix Nobel de littérature, aurait également sa part d'influence sur l'aventure...

 

 Anna Soler-Pon

 

 

Entre littérature et 7e art

 

C'est depuis Barcelone que l'agence opère, tout à la fois dans le domaine des lettres et du cinéma, avec plusieurs auteurs internationaux à son catalogue. Toujours partant du livre, pour les adaptations vers le grand écran, l'agence compte aujourd'hui huit personnes, adeptes des salons, des découvertes et des rencontres, sur les cinq continents. 

 

Gérant les droits numériques et papiers, Anna Soler-Pont explique toute la difficulté actuelle à jongler entre ces deux approches. « Random House, par exemple, refuse d'acheter un livre si l'on ne lui vend pas les droits numériques. Le marché change tous les six mois et les conditions avec. » 

 

Mais l'agence ne repose pas que sur ses seules épaules : Ricard Domingo (ex-directeur général du Grupo Planeta et ex directeur de Barcelona Televisió) et Marc de Gouvenain, ex-éditeur et traducteur français de littérature scandinave, comptent parmi les activistes de la maison. 

 

A ce jour, l'agence représente plusieurs auteurs, donc certains n'ont pas pu échapper au grand public comme Jonas Jonasson, et son Vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire. Écoulé à plus de 4 millions d'exemplaires en trois ans, avec un portage au cinéma, et de multiples traductions (dont le français, chez Presses de la Cité) le livre est un succès. Cependant, depuis le 19 novembre, l'auteur a décidé de quitter les services de Pontas, avec ces années.

 

Pontas représente aussi des auteurs français comme Marin Ledun, Ingrid Astier, Emmanuelle Urien, Marie-Thérèse Schmitz et Olivier Truc, entre autres ; et a lancé l´auteur palestino-américaine Susan Abulhawa, auteur de Les matins de Jénine (Buchet Chastel), qui est resté pendant des mois sur les listes de best-seller dans de nombreux pays européens et est en train d'être adapté au cinéma.

 

D'autres auteurs anglophones sont Alan Duff, Stéphanie Benson et Pete Fromm. Pontas a découvert l'auteure espagnole Dolores Redondo, dont Le gardien invisible (premier volume de  la « Trilogie du Baztan » sera publié en dix langues simultanément en janvier 2013 (chez Stock en français) et les droits d'adaptation cinématographique de toute la trilogie sont en voies avancées de négociation ; une situation pas très habituelle pour une auteure inconnue.

 

 

En attendant Michael Mann


Parmi les autres récents succès de Pontas il y a la vente des droits d'adaptation du roman de Susana Fortes En attendant Robert Capa (Héloïse d´Ormesson) au producteur et réalisateur de Hollywood Michael Mann, à produire avec Columbia Pictures.

 

« Les auteurs nous contactent aujourd'hui pour faire partie des écrivains que nous représentons à l'internationale, mais ce n'est pas si simple. Nous ne pouvons pas prendre tout le monde, et surtout, il faut sentir l'envie de défendre un texte. Alors que l'on assiste à une multiplication des agences littéraires, et d'autres viendront encore à l'avenir, Pontas garde un contact régulier avec les auteurs. Depuis Barcelone, qui est le centre de notre monde, nous pouvons être en relation avec tous, par téléphone, par Skype et d'autres. »

 

Avec plus de 1000 livres et 77 auteurs, aujourd'hui, en passant par le développement de la branche film en 2002 - 30 % des films proviennent de livres aujourd'hui - Pontas attire l'attention. Et nous y reviendrons.