Aider les bibliothèques, pour encourager la lecture chez les jeunes

Clément Solym - 02.12.2019

Edition - Bibliothèques - publics bibliothèque lecture - jeunes aide lecture - soutien financier lecture


Dans la continuité de l’action menée durant l’été avec l’opération Partir en livre, le Centre national du livre étend son dispositif d’aides. Cette fois, ce sont les bibliothèques qui sont concernées : un mécanisme de soutien pour le développement de la lecture voit le jour, exposé en cette dernière journée du Salon du livre de Montreuil.


 

La nomenclature est relativement rebutante — peut-être se servira-t-on de l’aide, d’ailleurs, pour mieux en comprendre le périmètre d’action. Cependant, le CNL instaure désormais une « aide aux bibliothèques pour le développement de la lecture en direction de publics spécifiques aux projets structurants des bibliothèques publiques pour le développement de la lecture des publics de l’enfance et de la jeunesse ».

Plus concrètement, cette mesure vise les publics de 3 à 18 ans, pour des projets portant sur le territoire, afin de renforcer l’offre et la médiation. Il pourra s’agir d’actions hors les murs, sur le temps extrascolaire et périscolaire.

Le financement est assuré dans la limite de 30.000 €, représentant 30 à 70 % du budget global — les demandes en deçà de 5000 € ne seront pas prises en compte. Quatre critères structurent l’offre : 
 
– aux collections circulant dans toutes les structures fréquentées par les enfants et les jeunes de 3 à 18 ans ;
– aux animations et actions de médiation proposées dans tous ces lieux d’accueil à leur attention ;
– aux formations des partenaires de la bibliothèque investis dans le projet ;
– au petit équipement pour l’aménagement des espaces de lecture dans les accueils de loisirs. 

Dans le même temps, le CNL indique que le dispositif d’aide pour les publics empêchés a été révisé : son montant minimum passe à 1500 €, et les actions soutenues sont désormais plus diversifiées. 
 
Ainsi, souligne le CNL, seront soutenus « les projets en direction des publics de l’enfance et de la jeunesse, nouveau volet, pour soutenir les actions structurantes des bibliothèques et réseaux de lecture publique visant à transmettre le plaisir de lire aux enfants et aux jeunes, dans les lieux qu’ils fréquentent hors temps scolaire ».

Pour toute demande, il faudra déposer avant le 26 mars et le 18 juin 2020, pour les sessions de mai et septembre, auprès de la commission Développement de la lecture auprès des publics spécifiques. Celle-ci est présidée par Dominique Lahary, qui fut directeur adjoint et directeur de la bibliothèque départementale du Val-d’Oise, mais également vice-président de l’ABF, Association des Bibliothécaires de France, président de l'ADBDP, Association des Directeurs de Bibliothèques Départementales de Prêt, et de l’IABD, Interassociation Archives Bibliothèques Documentation.

De nouveaux membres le rejoindront à partir de l’an prochain.


Commentaires
Bonjour.

Je n'ai jamais été président de l'ABF, seulement vice-président à deux reprises et aussi président de l'ADBDP.

Cordialement.
Bonjour

C'est modifié, merci de cette précision.
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.