Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Aides et subventions pour publier la littérature du Brésil

Clément Solym - 25.07.2011

Edition - Société - litterature - bresil - traduire


Le Brésil dispose d'une littérature riche, et entend le faire savoir. L'an passé, près de 240.000 € ont été dépensés pour valoriser et soutenir la traduction de ces oeuvres, avec au final la publication de 68 oeuvres à travers 18 pays.

Des accords passés avec plusieurs éditeurs ont permis cette expansion, qui reflète une volonté forte du pays : en 2009, le financement, huit fois moins important, avait conduit au financement de neuf ouvrages - et en 2002, ce programme n'existait même pas.


D'ici à la Foire de Francfort 2013, ce sont 250 livres traduits que le Brésil veut arriver à financer avec un budget de près de 5 millions €, en collaboration avec le ministère de la Culture. 2013... tout simplement parce que le Brésil sera l'invité d'honneur de cette manifestation, et que l'on compte bien faire valoir toute la qualité des livres publiés.

Les subventions pour les éditeurs locaux vont de 1300 à 5000 €, et dès lors que le contrat est signé, la maison dispose de 18 mois pour livrer 10 exemplaires du livre imprimé au Brésil.

Galeno Amorim, président de la fondation de la Biblioteca Nacional do Brasil explique combien ce système de subvention et d'aides peut faire gagner en visibilité pour les auteurs, dans le reste du monde. Une politique publique pour valoriser la culture, certes, mais également simplifier l'exportation de l'activité.

Tous les secteurs éditoriaux sont présents et éligibles à ces aides, avec un impératif pour l'éditeur qui fait traduire l'ouvrage de tirer à 1000 exemplaires. Les demandes sont ouvertes, avec un léger privilège accordé à l'Allemagne, précise Amorim, puisque nombre des subventions iront dans un premier temps aux traductions vers l'allemand.

À l'instar donc de l'activité du Centre National du Livre en France, qui dispose de programmes d'aides à la traduction, mais également, comme dans le cas du Brésil, à l'extraduction, il faut répondre à plusieurs impératifs et soumettre un dossier.

Pour plus de renseignements, voir à cette adresse (PDF).