medias

Aix : La Librairie de Provence met finalement la clé sous la porte

Maxim Simonienko - 07.12.2018

Edition - Librairies - fermeture librairie aix - groupe serge eyrolles - libraires du sud


La dinde de Noël risque d’avoir un goût amer pour les vingt et un salariés de la Librairie de Provence. Les craintes et les rumeurs sont devenues réalité : dans un communiqué datant du 6 décembre 2018, le Président des Libraires du Sud, Éric Dumas, a déploré sa fermeture définitive.

 
 © Libraire de Provence


L’une des plus grandes librairies d’Aix-en-Provence était jusque-là la propriété du groupe Eyrolles qui lui louait pas moins de 800 m2 de locaux. Une faveur qui commençait à peser lourd sur le chiffre d’affaires de l’entreprise, comme l’avait noté Serge Eyrolles, président du groupe éponyme.

Dans son communiqué, Éric Dumas a souhaité pointer du doigt les causes de cet échec. Il invite les habitants à s’interroger sur « le partage de la valeur dans la chaîne du livre de l’auteur au libraire, entre mastodontes capitalistiques et acteurs indépendants », « les pratiques de bailleurs privés dont la liberté non encadrée risque de transformer [les] centres-villes en zones de chalandise sans aucune personnalité » et les « édiles locaux pour les persuader qu’une librairie est un commerce culturel un peu particulier. »
 
La fermeture officielle serait prévue pour mars 2019.

D’ici là, le Président des Librairies du Sud compte sur la loi du prix unique du livre. Elle pourrait, si ce n’est pas pour la Librairie de Provence, de convaincre les décideurs politiques que cet encadrement légal a encore un sens économique et environnemental pour les autres librairies en terme d’emploi et d’aménagement urbain ou du territoire.

Il en appelle surtout au sens de la responsabilité des consommateurs, « à quelques jours des fêtes de fin d’année ». Acheter, c’est voter, comme on dit.


Commentaires
il n'est pas pensable qu'une librairie importante soit obligée de fermer ses portes ; une librairie est indispensable pour la vie des gens ; les livres nous forment, nous font voyager, découvrir d'autres cultures. Il faut que la Librairie de Provence reste en centre ville.
Je suis atterrée d'apprendre que ma librairie préférée, dont on ne peut que louer la compétence et la gentillesse des vendeurs va fermer! Et dire qu'Aix se dit ville d'art et de culture!! Il faut que la mairie réagisse et vite. A cette époque troublée et difficile, nous avons un besoin impérieux de ces lieux de transmission de culture où chaque écrit trouve sa place sans qu'il soit envisagé uniquement pour son aspect marchand. J'espère qu'une solution va être trouvée s'il n'est pas déjà trop tard!
Tant pis pour eux ! Eux et leurs semblables ! Des libraires qui ont cessé depuis longtemps de faire leur métier, abandonné toute curiosité et se contentent de gérer des stocks de bouquins dont le conformisme terrasse. Ces libraires là méprisent les petits éditeurs, les écrivains qui combattent, ils participent par leurs pratiques à assécher la littérature. Qu'ils crèvent. On conchie (à juste raison) Amazon mais ces "libraires" ne font pas mieux. Ils le payent.
En même temps pas facile de suivre une actualité livresque toujours plus importante, normal d'être débordé et de ne pas avoir le temps de tout lire. Pour être aiguillé je trouve que BookTube est plus efficace (certain BookTubeurs sont des Libraires comme Margaud Quartenoud de Margaud Liseuse).
Il y a à dire, plutôt que juste de se lamenter.

D'accord, les loyers du Centre ville sont impayables pour une librairie qui doit se contenter de 35
Comment en sommes nous arrivés là???

On ne peut pas laisser cela se produire sans agir. Que compte faire la mairie? Cette librairie fait partie du patrimoine culturel de la ville d'Aix . Il me paraît incroyable que celà se fasse sans une réaction des habitants de la ville et des environs. J'espère de tout coeur que des actions citoyennes vont être engagées pour stopper ce sinistre projet.
Après Monbarbon,Makaire,Harmonia Mundi,Vents du Sud,...c'est au tour de La Librairie de Provence...Il faut réagir.Aix devient un repaire de gargotes à touristes,de boutiques de téléphone franchement inutiles ...( et je ne parle pas de l'horrible aquarium qui dégrade la Place de la Rotonde ).Bon,on fait quoi ?
Je dois avouer ma totale incomprehension...Si le loyer est trop cher, ce dont je ne doute pas, n'etait il pas possible d'investir un autre lieu ? Le souci est qu'apparememmentv le proprietaire et bailleurs des lieux est egalement le propriétaire de la librairie. Donc il a fait ses comptes , et bien que cette librairie fonctionne, (je n'ai jamais mis les pieds dans cette librairie sans y voir des dizaines de clients) il s'en fiche. Son interet et ses projets sont ailleurs.Deja qu'Aix est une ville qui manque d'ame, une ville muséee ou il est dur de trouver des produits de qualite, disparition des traiteurs, poissonniers, bouchers, etc...Place aux boutiques pour touristes.
Donc si j'ai bien compris, le groupe Eyrolle proprietaire des murs vire Eyrolle serge le libraire et également president du conseil d'administration du groupe eyrolle, propriétaire.Bref, cet homme ferme une librairie qui fonctionne car il a un projet qui devrait lui rapporter bcp plus. Comment est il possible qu'un bailleur soit aussi propriétaire du fond? Quel commerçant crée deux structures pour que l'une soit redevable à l'autre ?
Aix et son cours Mirabeau : des banques, des fringues, des cafés branchouilles. Une librairie qui ferme c'est de l'écrit qui s'efface. Le personnel en fait les frais suite à la mauvaise gestion ou aux mauvais choix de leur dirigeant. Que font nos élus et nos élites intellectuelles ?
Non je dis non à la fermeture de ce lieux de lecture, de convivialité, de culture ... cela fait des décennies que je fréquente cette vraie librairie, l’accueil, les conseils sont excellents. Allons nous être obligés d’acheter nos livres dans un endroit aussi impersonnel que la Fnac ou pire les commander sur internet. La Libtairie de PROVENCE sur le Cours Mirabeau est un lieu emblématique aixois ! Nous voulons qu’elle reste là !!! J’espère très fort que cette fermeture ne se fera pas ...
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.