Alain Minc assigné une deuxième fois pour plagiat

- 11.06.2013

Edition - Justice - plagiaire - TGI - occupation


L'essayiste et économiste Alain Minc fait l'objet de poursuites depuis aujourd'hui par le Tribunal de grande instance de Paris pour « plagiat et contrefaçon » autour de L'homme aux deux visages, Jean Moulin, René Bousquet, itinéraires croisés (Grasset). Sa double biographie des personnalités que tout oppose pendant l'Occupation reprendrait plusieurs centaines de citations de l'ouvrage de Pascale Froment (1994 - Stock) sans autre source qu'une mention en index.

 

 

 

 

« Sur les pages consacrées à René Bousquet, plus de la moitié sont tout simplement piquées à ma cliente », a indiqué au Parisien, Alain Lévy, avocat de Pascale Froment. Une affaire qui a déjà connu un précédent. En 1999, Le visiteur du soir avait été reconnu coupable de copie partielle de passages de Spinoza, le masque de la sagesse (Climats) pour son Spinoza, un roman juif. L'auteur plagiaire avait écopé de 15.000 euros de dommages-intérêts à verser à l'auteur Patrick Rödel.

 

 


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.