medias

Alain Rey, “un trésor vivant de la culture et de la langue française” (Le Robert)

Dépêche - 28.10.2020

Edition - Les maisons - Alain rey décès - dictionnaire Alain Rey - dictionnaire Robert Rey


La disparition d’Alain Rey ne manque pas de provoquer des réactions. Charles Bimbenet, directeur général des éditions Le Robert, et Catherine Lucet, directrice générale adjointe d’Editis, ont diffusé un communiqué, consulté par ActuaLitté.



« Nous avons la très grande tristesse de vous faire part du décès d’Alain Rey, survenu cette nuit, à l’âge de 92 ans.

Alain Rey était devenu un trésor vivant de la culture et de la langue française. Sa mort est une perte immense pour nous tous.

Nous nous associons au chagrin et au deuil de sa famille et notamment de son épouse Danièle Rey Morvan.

Alain a été le premier moteur de l’aventure lexicographique et éditoriale du Robert.

Sa curiosité insatiable, sa culture encyclopédique, sa créativité intellectuelle, son intérêt passionné pour la langue dans ses rapports à toutes les dimensions de la vie, sa pétillante bienveillance, aussi, ont inspiré des générations de lexicographes, et continuent d’enchanter tous les amoureux de la langue française.

Nous aurons à cœur de faire vivre son œuvre et son héritage intellectuel et d’accompagner tous les nouveaux explorateurs de la langue.
» 


Ce dernier est également accompagné d’un communiqué cosigné par Danièle Morvan, l’épouse d’Alain Rey, et des éditions Le Robert. 

« Le linguiste et lexicographe Alain Rey, l’un des principaux créateurs des dictionnaires Le Robert, est mort à Paris dans la nuit du 27 au 28 octobre 2020. Il était âgé de 92 ans. Alain Rey est né le 30 août 1928 dans le Puy-de-Dôme. 

Fasciné dès l’enfance par les mots, Alain Rey se passionne rapidement pour la langue française et les mille manières de désigner le monde, les gens et les choses. 

Après avoir traversé la France de part en part pour suivre des études de littérature française, de sciences politiques et d’histoire de l’art, le jeune Alain Rey est choisi en 1950 par Paul Robert, jeune avocat algérois, pour donner à la langue française « un nouveau Littré ». Il rencontrait peu de temps après Josette Debove, qui allait devenir sa première épouse et l’une des trois auteurs du
Petit Robert (avec Henri Cottez). 

L’aventure du
Robert commençait. Sous l’impulsion d’Alain Rey, elle fut dès l’origine celle d’un dictionnaire « alphabétique et analogique », appelé bientôt Le Grand Robert, qui parut en six volumes en 1964. Suivirent Le Petit Robert en 1967, et une filiation importante de dictionnaires de langue, sans pareil en France et dans le monde : Le Robert Micro, Le Petit Robert des noms propres (1974), et plus récemment le Dictionnaire culturel en langue française (2005, avec Danièle Morvan). 

Le
Dictionnaire historique de la langue française paraît pour la première fois en 1992. Alain Rey y relate l’origine et l’histoire des mots : dix siècles de tumultes du langage mis en lumière dans un voyage aux sources du français. Il travaillera sans relâche à ses mises à jour successives jusqu’à son dernier jour. 

En 2008, il épouse en secondes noces Danièle Morvan, lexicographe au
Robert, qui l’épaulera dans ses travaux de 1981 jusqu’à la fin de sa vie. 

À travers ses dictionnaires, ses essais et ses chroniques, il n’a eu de cesse de représenter les enjeux, les richesses, mais aussi les mystères de la langue française. Toute sa vie, il prit plaisir à la raconter. Révélé au grand public pour ses chroniques sur France Inter, il sut décrypter la langue française comme nul autre, en éveillant l’intérêt de toutes les générations. Attentif à l’évolution du français, Alain Rey s’est intéressé aussi de près au langage des jeunes et à l’usage qu’ils en font. 

Son dernier travail en collaboration fut avec la peintre Fabienne Verdier, travail à l’origine de deux livres. 
Qualifié parfois de « trésor national vivant », Alain Rey incarne pour les Français leur langue, une langue vivante, une langue en mouvement, ouverte sur le monde, riche et plurielle. 

Les Éditions
Le Robert expriment leur reconnaissance profonde à Alain Rey pour son œuvre, qu’elles continueront de faire rayonner. »


crédit photo : Le Robert


Commentaires
Une petite remarque (ai émis plus tôt un autre commentaire sur ce grand homme).

Josette Debove, l'une des trois auteurs...

Voir entre guillemets sous ce message (extrait du communiqué signé Danièle Morvan et éditions Le Robert).

Un masculin à première vue inévitable (les deux autres auteurs étant des hommes) mais un peu lourd maintenant que la féminisation en «auteure» ou «autrice» est établie et acceptée et généralisée.

N'eût-il pas été plus indiqué d'écrire: «...Debove, coauteure avec Henri Cottez...» ?

Il me semble que cette formulation correcte et identique quant au sens est bien plus harmonieuse.



«Il rencontrait peu de temps après Josette Debove, qui allait devenir sa première épouse et l’une des trois auteurs du Petit Robert (avec Henri Cottez)».

CHRISTIAN NAUWELAERS
«Il rencontrait peu de temps après Josette Debove, qui allait devenir sa première épouse et l’une des trois auteurs du Petit Robert (avec Henri Cottez).

Ci-dessus entre guillemets une phrase extraite du communiqué cosigné Danièle Morvan et les éditions Le Robert.

«L'une des trois auteurs» (les deux autres étant des hommes) est un masculin apparemment inévitable mais pas très heureux puisque la féminisation en «auteure» et «autrice» est tout à fait validée et généralisée.

Une formule plus harmonieuse eût été: «...la coauteure avec Henri Cottez et Alain Rey», me semble-t-il !

Sinon j'ai envoyé un commentaire plus haut sur le grand Alain Rey.

CHRISTIAN NAUWELAERS
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.