Alapage se réjouit de la gratuité des frais de port

Clément Solym - 08.05.2008

Edition - Société - Alapage - frais - port


Dans une interview accordée à nos confrères de VNUnet, Christophe Lasserre réajuste la position du vendeur Alapage, suite à l'arrêt de la Cour de cassation, qui a rendu la gratuité des frais de port légale.

« Nous allons pouvoir réaffirmer ce principe : quand on achète en ligne, c'est comme si vous achetez dans une librairie », explique Christophe Lassere. Estimant que la loi Lang, sans être obsolète, ne saurait encadrer les frais de port, en ce qu'elle n'aurait pu prévoir le cybercommerce, il n'en demeure pas moins lucide sur la situation.

« Le prix unique du livre permet à des éditeurs d'exister tout simplement et de développer un mode de distribution spécialisé au plus proche du client. Il permet également à de grandes librairies indépendantes de tenir le coup face au monde de la grande distribution qui propose des espaces "livres" à côté du rayon boucherie. »

Toute l'interview est à retrouver sur le site de VNUnet.