Albanel sur tous les fronts de l'ère du livre numérique

Clément Solym - 29.03.2008

Edition - Société - Chritine - Albanel - mission


En premier lieu, Christine Albanel a mis sur pied une mission de concertation, de réflexion et de proposition sur le livre numérique.

Création d'une mission sur le livre numérique :

Ce travail a confié à Bruno Patino, président de Télérama et du Monde interactif. Cette mission sur le livre numérique porte sur les modifications induites par la révolution digitale sur l’économie du livre et traite également de l’évolution juridique du secteur.
Christine Albanel souhaite que soient étudiées les diverses expériences de livre numérique et mesurés les défis que cette évolution implique pour les acteurs de l’édition. Les conclusions de cette mission sont attendues pour le 20 mai.

Gallica devient Gallica 2 : les bibliothèques virtuelles suivent le mouvement

Gallica 2 a été officiellement lancé par Christine Albanel le 12 mars. Plus de 80 000 ouvrages patrimoniaux et 3700 livres sous-droits numérisés, Gallica 2 marque le pas de l'évolution numérique. Portail unique d'offres légales sur internet, Gallica 2 propose ainsi de la lecture numérique, à la vente ou à la location.

Priorité est donnée à l'évolution raisonnée :

Par ailleurs, au Salon du livre 2008, un espace de 500m2 a été dédié au livre électronique. Baptisé Lectures de dem@in, il a permis aux visiteurs de comprendre et de tester les nouveaux outils de lecture comme le e-book.

La définition d’une économie numérique du livre est l’une des trois priorités définies par la Plan Livre (présenté par Christine Albanel le 14 novembre dernier). Les deux autres étant : le soutien au développement de la lecture publique et le renforcement de la librairie indépendante.

Sur les bases de ces objectifs, la ministre de la Culture et de la Communication, a annoncé (à l’occasion du Salon du livre) des mesures de soutien aux librairies indépendantes. Convaincue que l'avenir du livre passe par la concertation interprofessionnelle et interministérielle, Christine Albanel a également annoncé la création d'un Conseil du Livre dans de but de mener des réflexions et d'élaborer des propositions concrètes.

  La crainte actuelle est de voir l’économie du livre rongée par le même démon que celui qui ruine l’équilibre du marché de la musique. Le spectre du piratage est toujours présent derrière toute avancée technologique dans le secteur des biens culturels. La proposition de contenu téléchargeable fait encore peur. Et les raisons sont on ne peut plus légitimes…