medias

Albert Camus assassiné par le KGB ?

Clément Solym - 07.08.2011

Edition - Société - albert - camus - assassinat


Mort le 4 janvier 1960 dans un accident de voiture avec son ami Michel Gallimard, entre Lourmarin et Paris, l'écrivain aurait, selon le quotidien italien Corriere dela Sera, été victime du KGB.

La version officielle de l'accident a fait foi pendant 51 ans, mais une rencontre entre l'universitaire Giovanni Catelli et Maria Zabranova, veuve du poète et traducteur Jan Zabrana, viendrait la remettre en question.

La conversation s'oriente vite sur Toute une vie, journal de bord posthume de Zabrana, et Catelli fait remarquer à sa veuve qu'un passage important du livre sur Camus ne figure dans la traduction italienne.

©Wikipedia
 
Lorsque Maria Zabranova retrouve le passage en question, celui-ci parle d'un homme "qui sait beaucoup de choses" et selon qui "l'accident qui a coûté la vie à Albert Camus en 1960 a été organisé par l'espionnage soviétique. [...] L'ordre a été donné personnellement par le ministre Shepilov en réaction à un article publié dans Franc-tireur en mars 1957, dans lequel Camus attaquait le ministre".

Selon Slate.fr, l'article visé est celui où Camus a dénoncé les massacre de Shepilov, avant, l'année suivante, de soutenir publiquement Boris Pasternak, l'auteur de Docteur Jivago, un acte que le parti communiste russe percevra comme un camouflet.