Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

medias

Alexandre Bompard, président de la Fnac, pourrait devenir le prochain PDG de Carrefour

Laurène Bertelle - 12.05.2017

Edition - Economie - Alexandre Bompard Carrefour - successeur PDG Carrefour - PDG Fnac départ


Il faut croire que de la culture à l'alimentation, il n'y a qu'un pas. Alors que le groupe Carrefour recherche activement le nom de son prochain président, qui succédera à George Plassat en 2018, Alexandre Bompart semble revenir régulièrement dans les discussions. Le PDG de la Fnac serait alors amené à quitter son poste alors même que la fusion entre la Fnac et Darty est en cours.

 
Alexandre Bompard - Prix Fnac BD 2015(Alexandre Bompard, ActuaLitté, CC BY SA 2.0)

 

Depuis fin 2016, Carrefour cherche un remplaçant pour George Plassat, actuel PDG du distributeur. Bien que le mandat de ce dernier ne se termine qu’en juin 2018, l’assemblée générale devrait prendre une décision dès juin 2017, afin d’amorcer une transition et une passation de pouvoir en douceur. L’actuel président et son successeur dirigeraient ainsi le groupe conjointement pendant une année, avant le départ définitif de George Plassat.
 

Cette succession a toutefois provoqué de nombreux désaccords entre les deux premiers actionnaires de Carrefour, à savoir Philippe Houzé (11,5%), propriétaire des Galeries Lafayette, et Bernard Arnault (8,7%). Des rumeurs attribuent notamment à Philippe Houzé la volonté de récupérer le poste, ce qu’il dément fermement.
 

De nombreux noms ont donc été mentionnés depuis fin 2016, époque à laquelle la question du remplacement de George Plassat a été soulevée, mais un consensus semble avoir été trouvé. Si en février, BFM TV plaçait Bernardo Sanchez Incera, patron des réseaux de la Société Générale en France et à l’international comme favori, c’est désormais Alexandre Bompard qui serait pressenti pour le poste.
 

De la Fnac à Carrefour, en passant par Orange et... le gouvernement?
 

Alexandre Bompard, 44 ans, est le président de la Fnac depuis 2011. Il a été à l’origine du rachat de Darty par la Fnac, ce qui a entre autres séduit les deux actionnaires de Carrefour. Toutefois, cette force est aussi sa faiblesse : partir aussi tôt après le rachat, pendant que le rapprochement entre les deux groupes est en cours, pose un problème à la fois de calendrier et d’image.
 

Fnac Darty : un duo de taille à lutter face à Amazon ?


Se pose aussi la question des envies d’Alexandre Bompard, très demandé par différents groupes. Après avoir rejoint le conseil d’administration de Orange, il serait également intéressé par la place de PDG du groupe, qui se libèrera elle aussi en juin 2018, succédant ainsi à Stéphane Richard.
 

Enfin, une autre rumeur – et pas des moindres – voudrait qu’Alexandre Bompard puisse intégrer le nouveau gouvernement d’Emmanuel Macron qu’il a soutenu pendant la présidentielle, explique le site de BFM TV. Son lien à la sphère politique n’est d’ailleurs pas nouveau, puisqu’il a déjà été le conseiller technique de François Fillon lorsque celui-ci était ministre des affaires sociales sous la présidence de Jacques Chirac.
 

Un homme aux multiples facettes donc, et dont les portes semblent grandes ouvertes, car si l’on ne sait pas encore où Alexandre Bompard compte aller, il semble maintenant très probable qu’il ne reste pas bien longtemps à la tête de la Fnac.