Algérie : l'écrivain Yasmina Khadra, interdit de 21 CM ?

Antoine Oury - 18.12.2018

Edition - International - Yasmina Khadra Algerie - Yasmina Khadra 21 CM - Yasmina Khadra auteur


Sur Facebook, l'écrivain Yasmina Khadra n'en démord pas : le ministère de la Culture algérien s'est, selon lui, mis en travers d'une demande de tournage déposée par l'équipe de l'émission littéraire de Canal +, 21 CM. Le tournage, prévu en décembre, n'a pas pu se faire, et l'auteur déplore « [l]e renvoi des responsabilités » entre ministères.

21 CM, présentée par Augustin Trapenard, est diffusée sur Canal +


« L’émission littéraire “21 cm” (Canal+) que M.Augustin Trapenard allait me consacrer à Oran en ce mois de décembre a été annulée faute d’autorisation de tournage refusée par le ministre de la Culture algérien » indiquait Yasmina Khadra sur sa page Facebook, ce 14 décembre. L'écrivain rappelle dans le même message que l'émission littéraire de Canal + est « apolitique », incriminant le ministère.




La réponse du ministère de la Culture algérien, finalement, n'aura pas tardé, puisqu'il a publié sur sa propre page Facebook une réponse aux accusations de l'auteur.

« Le Ministère de la culture tient à préciser que dans sa réponse le Ministère a expliqué qu'il n'était pas dans ses prérogatives d'établir le visa d'agrément pour l'équipe de tournage. Qu'il fallait donc se rapprocher des services du Ministère Algérien des affaires étrangères et de l'ambassade d'Algérie en France. À aucun moment le Ministère de la Culture a mentionné le refus d'octroyer le visa à Mr Yasmina Khadra pour le tournage », indique l'autorité publique, qui évoque « une mauvaise interprétation et non compréhension des procédures exigées et établies ».




Contactée, la production de l'émission littéraire 21 CM confirme qu'une demande de visa a été faite en novembre dernier pour un tournage prévu à la fin du mois de décembre. Une demande doublée par un mail au ministre de la Culture, Azzedine Mihoubi, sur les conseils de Yasmina Khadra. Si la production n'a effectivement pas reçu de réponse de l'administration algérienne, « il n'y a pas vraiment d'affaire », selon eux, malgré les remous suscités en Algérie : les délais seraient dus aux lenteurs de l'administration.
Sur Facebook, enfin, Yasmina Khadra a mis fin à la discussion avec un nouveau message : « Monsieur Mihoubi, je ne souhaite pas polémiquer. La procédure engagée par l'équipe de l'émission s'est opérée en fonction de la réglementation. On s'est adressé à l'ambassade d'Algérie en premier qui a certifié qu'Il fallait l'autorisation de tournage de votre ministère d'abord, ensuite saisir le Mae pour le visa. » 




Et l'auteur de conclure : « Le renvoi des responsabilités est un sport national. Il ne faut pas trop en abuser. »


Commentaires
Monsieur Khardra, dite nous pour quoi vous avez viré nos enfants qui avaient des cours d’arabes et de musiques au centre culturel algérien de paris avec l’association ELCO quand vous étiez responsable.

Vous avez rendu service à la France et elle veut vous rentre hommage je vous félicite, mais nous on vous doit rien. Je suis content pour ce refus quelle que soit sa source.
Comment osez vous écrire de telles inepties à l'adresse d'un des plus prolifiques écrivains algériens contemporains ? Comment osez vous parler au nom de tout un peuple ? Restez content et bête, je suis certain que vous n’êtes pas un habitué des bibliothèques et des librairies.
Il nous est arrivé exactement la même mésaventure avec la Journée du Manuscrit Francophone. Le Ministre de la Culture Monsieur Mihoubi a accepté de recevoir la cérémonie 2018 et il a nommé un responsable pour organiser l'événement. Nous avions rendez-vous début septembre à Alger mais l'Ambassade d'Algérie à Paris a refusé de me donner un visa pour m'y rendre parce que je n'avais une "invitation officielle" du Ministère. Je disposais pourtant d'une lettre officielle confirmant l'organisation de la cérémonie de la Journée du Manuscrit Francophone à Alger et d'un mail m'informant de la nomination du responsable. Au bout de 3 semaines d'attente nous avons compris que nous n'aurions pas de visa et nous avons annulé la cérémonie à Alger. Suite à cela le Ministère de la Culture a annoncé que l'événement était reporté d'un an et que la Journée du Manuscrit se tiendrait à Alger en 2019. Devons-nous les croire?
Mr Yasmina.Vous êtes un ambassadeur de notre pays et connaissez très bien les rouages qui le gèrent. à titre de rappel celui qui a écrit l'hymne national a été exilé, celui qui a présidé la délégation d'évian liquidé en exil et celui qu'on appelait Tayeb el watani emprisonné à l'indépendance.De tout ce qui précède on conclut encore une fois que nul n'est prophète chez soi .pour le tournage de l'émission littéraire je vous répondrais à notre manière "ki annaba ki setif.
Gardez-vous de tomber dans les rouages politisés de ces responsables sans tâches précise, on veut vous forcer à être incultes et bêtes, on s'attache à des prétextes facétieux pour vous laisser enfermer dans la bêtise et l'ignorance de leur magouille. Le but de cette diffusion est clair et sans équivoque, si on l'a refusé, c'est qu'on a peur de la vérité, peur de s'instruire, peur de leur ombre. Que le masque tombe!
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.