La loi contraint les administrations algériennes à acquérir les livres localement

Nicolas Gary - 21.07.2015

Edition - International - Algérie livre - développement librairie - commerce local


La loi sur le livre que portait la précédente ministre de la Culture algérienne, Nadia Labidi, avait divisé le secteur de l’édition. Censée répondre « aux attentes des professionnels du livre », elle entraînait des critiques assez nettes. Certaines allaient jusqu’à évoquer une législation liberticide, destinée à contrôler et non réglementée.

 

Azzedine Mihoubi  Algérie ministre culture

Azzedine Mihoubi, ministre de la Culture algérien

 

Entre temps, le ministère de la Culture algérien a vu arriver un nouveau locataire, Azzedine Mihoubi, qui, depuis sa prise de fonction, a garanti que la loi serait renforcée, à travers les textes d’application. À l’occasion d’une séance plénière, fin mai, il assurait que le projet de loi impliquerait une définition des responsabilités des différents acteurs de la chaîne du livre. Dans le même temps, il promettait de garantir aux auteurs une meilleure protection, et de leur accorder de plus grands bénéfices.

 

Adopté en avril, après un vote à l’Assemblée populaire nationale, le projet de loi relatif aux activités et marché du livre doit « relancer le secteur de la culture et le doter d’un texte juridique à même de renforcer les efforts de l’État en matière de livre et organiser le marché du livre, étant une source élémentaire de la connaissance », avait déjà garanti le ministre.

 

La Commission de la culture de l’information, de la jeunesse et du tourisme avait pour sa part développé dans un rapport que le texte appuyait « la consécration du principe de subvention de l’État pour faire parvenir le livre à un prix unifié dans les régions éloignées et encourager l’investissement en matière de livre pour accorder à son marché une dimension économique ». (via MCA)

 

En effet, insiste le ministère, « le nombre des éditeurs en Algérie ne dépasse pas les 800, dont près de 500 professionnels seulement ayant émergé après l’année de l’Algérie en France en 2003 et grâce au soutien du gouvernement ». 

 

En déplacement cette semaine, Azzedine Mihoubi a rappelé que le marché du livre, au niveau local, et dans sa distribution, profitera de la législation. Celle-ci souhaite encourager les opérations de développement, afin « d’encourager la distribution dans chaque wilaya [division administrative, NdR] ».

 

Il envisage également l’ouverture d’un plus grand nombre de librairies et points de vente, du fait que les établissements publics et les directeurs de la culture des wilayas ne pourront plus effectuer leurs achats dans d’autres wilayas. Ces derniers sont maintenant contraints « en vertu de la nouvelle loi, d’acquérir le livre localement sauf les publications non disponibles ». (via APS)

 

Une mesure susceptible d’encourager la croissance du marché local, indiquait le ministre.


Pour approfondir

Editeur : Seuil
Genre : documentaire...
Total pages :
Traducteur :
ISBN : 9782020812436

La Guerre d’Algérie expliquée à tous

de Stora Benjamin, Péretié Jean-Baptiste

La guerre d’Algérie fut le grand épisode traumatique de l’histoire de la France des Trente Glorieuses. Et les blessures ouvertes alors ne sont pas encore refermées, comme en témoignent les polémiques mémorielles récurrentes qu’elle continue de soulever. Né à Constantine en Algérie, l’historien Benjamin Stora raconte ici cette guerre longtemps restée « sans nom », ses épisodes majeurs (des massacres du Constantinois à la politique de la « terre brûlée » de l’OAS, en passant par le putsch des généraux et la répression des immigrés en métropole) et ses acteurs principaux, français comme algériens. Il restitue cette histoire dans toute sa complexité et rend compte des acquis et des débats de la recherche historique la plus récente, en racontant par exemple comment la guerre fut vécue du côté algérien. Enfin, il revient sur les séquelles politiques et mémorielles de cette guerre de huit ans des deux côtés de la Méditerranée. Benjamin Stora, professeur des universités, est l’auteur de nombreux ouvrages sur la guerre d’Algérie.

J'achète ce livre grand format à 8.10 €

J'achète ce livre numérique à 5.99 €