Algérie : les éditeurs doivent se battre face au manque de librairies

Victor De Sepausy - 04.12.2013

Edition - El Ibriz - maison - édition


Quand on monte sa maison d'édition en Algérie, il faut faire face au faible maillage du territoire en termes de librairies. Et l'on est rapidement forcé d'aller sur le terrain conquérir de nouveaux lecteurs. C'est l'expérience vécue par Samira Bendriss Oulebsir, qui, après dix années passées dans l'édition a décidé de monter sa propre maison, El Ibriz, rapportent nos confrères d'El Watan qui sont allés à sa rencontre.

 

S'il y a satisfaction à pouvoir aujourd'hui choisir les livres qu'elle éditera, Samira Bendriss Oulebsir regrette « le manque de distributeurs ou de diffuseurs de livres qui vous oblige à vous transformer vous-même en distributeur et sillonner le territoire national avec dans votre malle de voiture des livres en mal de lecteurs. Et quel abattement lorsque vous faites face à la triste réalité du ‘hors Alger'. Là, vous découvrirez l'état d'isolement, de désolation des villes et villages avoisinants et le manque ou l'inexistence de librairies. »

 

Cependant, l'éditrice garde bon espoir que la tendance s'inversera tôt ou tard et que le livre gagnera en importance.




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.