Alien et Predator, réunis... dans un recueil de poésie

Clément Solym - 24.05.2012

Edition - Les maisons - Alien - predator - poésie


Le poète Michael Robbins vient de sortir un étonnant recueil de poèmes, dont le titre ferait plutôt penser à des films d'horreur, options extraterrestres plus ou moins hostiles… Alien VS Predator c'est aussi une couverture déroutante, dont les textes sont également… très colorés.

 

Toute l'aventure du livre a début aver ces vers : 

Praise this world, Rilke says, the jerk.

We'd stay up all night. Every angel's

berserk.

 

Troublants. En janvier 2009 le New Yorker publie ainsi certains des textes, et depuis, ils ont été réunis par l'éditeur Paul Muldoon, séduit par une écriture peu banale. Très ancré dans la pop-culture, le recueil. Un ensemble de textes qui reconduiront peut-être un public inhabituel à la poésie vers des phrasés insolites…

 

 

 

Kenneth Rexroth, lui-même poète, salue cette publication, avec rage. « J'ai souvent eu affaire à ces espèces de fils de putes bon marché, qui prétendent qu'ils aiment la poésie, mais n'en ont jamais acheté un livre. C'est un ouvrage qui replacera le lecteur pas (encore) adepte de la poésie dans notre vie. »

 

Petit autre extrait

I kiss your trash. My boobs are fake.

I have promises to break.

 

A découvrir sur le New York Times