Allemagne : le livre offert par Bastei Lübbe sur Amazon divise l'édition

Antoine Oury - 01.02.2016

Edition - Economie - Bastei Lübbe Amazon - livre gratuit édition - prix unique livre infraction


Pendant les deux premières semaines de janvier, l'éditeur allemand Bastei Lübbe avait mis en place un partenariat avec Amazon autour du Kindle : tout téléchargement de l'application de lecture permettait de télécharger gratuitement l'ebook Illuminati, de Dan Brown. Cette offre a provoqué un véritable tollé auprès de certains libraires du Börsenverein, association des éditeurs et des libraires d'Allemagne, et l'éditeur assure en réponse qu'il n'a fait que respecter la législation sur le prix unique.

 

20090922-PICT0006

(Noelas H., CC BY-NC-ND 2.0)

 

 

La réaction des libraires au partenariat Amazon/Bastei Lübbe n'avait pas tardé, et dénote par sa violence : Michael Riethmüller, PDG de la chaîne de librairies RavensBuch, avait immédiatement annoncé la suspension des rendez-vous pris avec les représentants de la maison d'édition, ainsi que les commandes en cours. Membre de l'initiative Buy Local, qui privilégie la bonne intelligence au sein de la chaîne du livre en mettant en avant les commerces de proximité, il expliquait que « Buy Local, une alliance d'entreprises, de fabricants et de revendeurs, suppose un engagement clair vis-à-vis de ces derniers, et un comportement adéquat sur le marché ».

 

Heinrich Riethmüller, père de Michael, est président du Börsenverein, et l'on imagine aisément l'ambiance au sein de l'organisation professionnelle... D'autant plus que de l'huile a rapidement été jetée sur le feu : la coopérative eBuch.de, qui rassemble environ 600 libraires allemands désireux de disposer de leur boutique numérique, a dénoncé dans un communiqué l'opération commerciale, et la soupçonne d'être tout simplement illégale. Le cabinet d'avocats Ehrlinger, Hagen et.al., qui officie à Berlin, a fait parvenir à Amazon et Bastei Lübbe un courrier les informant de l'infraction au prix unique du livre numérique, en vigueur depuis le début de l'année, que pourrait constituer l'opération.

 

Bastei Lübbe, l'éditeur incriminé, s'était d'abord mollement défendu en expliquant que le partenariat avec Amazon était un moyen comme un autre de trouver de nouveaux lecteurs, dans un marché du livre en déclin outre-Rhin.

 

Après réception de la lettre des avocats d'eBuch.de, le ton se durcit un peu : « Si l'on s'en tient à la formulation précise de la loi sur le prix unique, il est possible d'offrir des livres au consommateur final, tant que cette offre n'est pas liée au prix d'achat d'un lot de livres », assure Bastei Lübbe, qui cite d'autres exemples d'opérations impliquant des livres gratuits pour défendre sa cause.

 

L'éditeur assure qu'un ebook offert participe « à l'objectif d'étendre l'audience du livre, objectif qui participe au renforcement de toute l'industrie du livre ». Pas sûr que cet engagement philanthrope suffise à convaincre les sceptiques. « Nous sommes surpris par la violence des attaques que nous subissons, et qui nous coûtent de l'argent », a souligné Klaus Kluge, membre du directoire de Bastei Lübbe. 

 

Christian Russ, chargé de veiller au respect de la loi sur le prix unique au Börsenverein (et à l'origine de la condamnation de l'enseigne Media Markt), penche toutefois du côté de Bastei Lübbe dans son analyse : « D'après la loi sur le prix unique, son objet concerne seulement la vente. Si un ebook est distribué gratuitement, il ne s'agit légalement pas d'une vente, mais d'un don, qui ne viole pas la régulation des prix », a-t-il expliqué au BuchReport.

 

Les avocats respectifs doivent désormais s'entendre, mais l'issue de l'affaire fera à priori jurisprudence dans l'édition allemande.