Allemagne : les librairies de la chaîne Thalia ne sont plus à vendre

Clément Solym - 19.12.2014

Edition - Librairies - librairies Thalia - vente Allemagne - fonds investissement


La chaîne de librairies allemande, Thalia, n'est plus à vendre. La Hagen Douglas Holding a décidé de mettre un terme au processus de vente. Aucun acteur intéressé ne s'est manifesté et le propriétaire majoritaire, appuyé par un fonds de pension américain, décide de reprendre la main. 

 

Poertgen_Herder_entry

Max, CC BY NC SA 2.0

 

 

Le montant exigé par les propriétaires pour la vente des établissements était peut-être trop élevé, l'offre trop peu attractive : dans tous les cas, Thalia n'est plus à vendre. L'investisseur reconsidère donc ses premiers objectifs, et va se concentrer sur le devenir de la chaîne.

 

D'une part, il a été décidé de mettre en place une politique de modernisation, pour renforcer le positionnement des librairies. Mais dans le même temps, l'investisseur considère de possibles mesures d'austérité, qui réduiraient les dépenses. Il se pourrait donc que des établissements ferment. 

 

Toutefois, selon certaines sources, l'actuel PDG, Michael Busch, pourrait ne pas apprécier l'idée de mesure d'austérités. Douglas se montre cependant optimiste sur les perspectives d'avenir : la restructuration qui a eu lieu dernièrement a déjà permis de renouer avec une certaine rentabilité. Mais des économies supplémentaires semblent toutefois bien au programme.

 

Des acquisitions stratégiques sont également envisagées, pour le développement notamment numérique, à travers certaines branches. La chaîne compte aujourd'hui plus de 300 librairies. La mise en vente avait été officialisée début décembre : les analystes doutaient déjà qu'il soit possible de trouver un repreneur. (via Manager)