Allemagne : moins d'acheteurs, mais plus de livres numériques vendus

Antoine Oury - 27.02.2018

Edition - Economie - Allemagne livres numériques - Allemagne ebooks - Allemagne GfK ventes


Le Boersenverein des Deutschen Buchhandels, fédération des éditeurs et libraires allemands, a partagé son dernier rapport sur les ventes de livres numériques du pays, en 2017. 29,1 millions de livres numériques ont été vendus l'année dernière, à un nombre d'acheteurs en baisse. Les lecteurs ont toutefois plus dépensé pour des ebooks, mais en choisissant des titres moins chers.


Kobo Aura One
(photo d'illustration, ActuaLitté, CC BY SA 2.0)
 


Les éditeurs et libraires allemands se félicitent d'un nombre de livres numériques vendus en hausse par rapport à 2016, à 29,1 millions, soit un million de plus, environ. Qui plus est, les acheteurs ont plus dépensé pour des livres numériques : le panier moyen atteint 53,13 € sur l'année, soit une hausse de 6,8 %, pour, en moyenne également, 8,3 livres numériques achetés sur les douze derniers mois.

 

Malgré ces bons résultats économiques, le Boersenverein des Deutschen Buchhandels signale une baisse des revenus générés par le livre numérique, à hauteur de 1,4 %, précise la fédération sans fournir de chiffre d'affaires annuel. Cela s'expliquerait par une baisse du prix moyen du livre numérique acheté, à 6,38 €, soit 5,1 % de baisse.

 

Enfin, le nombre d'acheteurs est en diminution, indique le Boersenverein, à 3,5 millions de personnes contre 3,8 millions en 2016.

 

Allemagne : le gouvernement ménage
l'édition et l'industrie du livre

 

« Le livre numérique continue de gagner en importance auprès de ses utilisateurs. Ils intensifient leurs achats et leurs dépenses. Cependant, la concurrence pour le temps et l'attention des gens n'épargne pas ce secteur de l'édition. Pour la deuxième année consécutive, l'ebook a ainsi connu une baisse des acheteurs. L'industrie de l'édition analyse en ce moment les raisons et les motivations des acheteurs », indique Heinrich Riethmüller, président du Boersenverein des Deutschen Buchhandels. « L'objectif est de s'en inspirer pour récupérer les acheteurs de livres imprimés et numériques. »

 

Les statistiques ont été établies avec GfK auprès d'un panel de 25.000 personnes.


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.