Allemagne : une enquête ouverte contre Audible et Apple pour entente

Antoine Oury - 17.11.2015

Edition - Justice - Audible Apple entente - Allemagne enquête - livres audio


Le Bundeskartellamt, Office fédéral de lutte contre les cartels, a annoncé l'ouverture d'une enquête qui vise un accord passé entre Audible, la filiale d'Amazon dédiée au livre audio, et Apple. Les deux frères ennemis dans l'affaire d'entente outre-Atlantique se retrouvent cette fois tous deux sur le ban des accusés : ils sont accusés par le Börsenverein, l'association allemande des libraires et des éditeurs, d'une distorsion de concurrence sur le marché du livre audio.

 

Livres audio - Frankfurt Buchmesse 2015

Des livres audio exposés à la Foire du Livre de Francfort

(ActuaLitté, CC BY SA 2.0)

 

 

Dans un communiqué, le Börsenverein se réjouit « de l'enquête ouverte contre Audible » : étant donnée la plainte déposée par l'association contre Audible, le contraire eut été étonnant. Les premières évocations d'un recours à la justice pour réguler le marché du livre audio remontent à mai 2015 : « L'Allemagne est le deuxième plus gros marché du livre au monde. Elle est un modèle de qualité et de diversité. Si Amazon atteint ses objectifs, tout cela est en jeu », soulignait encore Alexander Skipis, directeur général du Börsenverein, auprès d'ActuaLitté lors de la Foire de Francfort.

 

« C'est pourquoi l’Association des Libraires et Éditeurs allemands lutte avec force contre Amazon et son comportement sur le marché. Il y a des distorsions de concurrence, des abus de position dominante de la part d'Amazon sur le marché... Face à tout cela, nous tentons de trouver tous les moyens juridiques possibles. Sur tous ces points, Amazon n'a jusqu'à présent jamais coopéré », poursuivait-il.

 

Accords, desaccords

 

L'Office fédéral de lutte contre les cartels a précisé les contours de son enquête : celle-ci concerne les accords commerciaux passés entre Audible, filiale d'Amazon, et Apple, à travers sa boutique iTunes. « Les deux sociétés ont une position forte sur le marché allemand des livres audio en téléchargement », souligne Andreas Mundt, président de l'Office. « Et ce que nous constatons nous pousse à examiner plus en détail l'accord entre ces deux sociétés du secteur du livre audio. »

 

D'après les éléments rassemblés par le Börsenverein pour constituer un dossier, l'association assure qu'Audible bénéficie d'un accord de fourniture exclusif. La Commission européenne elle-même suivrait avec intérêt l'enquête de l'Office allemand, puisqu'elle a trait aux politiques commerciales agressives de deux des fameux GAFA. 

 

Avec 90 % des parts de marché sur le secteur du livre audio, Amazon a acquis un pouvoir assez phénoménal : l'association des libraires et des éditeurs craint une baisse drastique des prix, ou encore la mise en place d'un modèle de streaming illimité, moins rémunérateur.

 

Alexander Skipis, le directeur du Börsenverein, a rappelé que les éditeurs devaient pouvoir distribuer leurs titres de manière indépendante, sans être contraint de passer par Audible. Ce dernier a récemment présenté de nouveaux contrats, particulièrement redoutable pour les petites structures.

 

Enfin, l'association a demandé à la Commission européenne de se constituer partie dans une autre procédure en cours, qui concerne un éventuel abus de position dominante face aux libraires. Cela permettra à la Commission d'obtenir une vue globale des stratégies mises en place par la firme américaine, assure Alexander Skipis.

 

(via Buchreport)