Alphabétisation : des bibliothécaires pour résoudre la crise littéraire

Victor De Sepausy - 28.05.2019

Edition - Bibliothèques - crise littéraire - bibliothécaires élèves - étudiants niveau lecture


Un rapport communiqué en 2018 par le Département de l’Éducation du Michigan posait quelques cas pratiques sur le niveau d’alphabétisation des élèves. Au point que certains législateurs ont déclaré un état de crise littéraire, s’efforçant d’apporter des réponses immédiates.


Librarians
(photo d'illustration, markjhandel, CC BY 2.0)

 

Darrin Camilleri, représentant de l’État, est assez catastrophé : le territoire est l’un des derniers dans le classement américain global. « Il existe de nombreuses manières de s’y attaquer, mais l’un des leviers que nous pensons actionner est celui d’élargir l’accès aux bibliothèques », indique-t-il.
 

Et notamment en faisant augmenter le nombre de bibliothécaires dans les écoles : la technologie évolue, certes, mais le relationnel humain est toujours fondamental, indique Camilleri.
 

 

 
 

 

À Détroit, l’ancien ancien avait dû se battre, pour obtenir des livres — simplement des livres… « Nous n’avions pas de bibliothèque. Nous n’avions pas de bibliothécaires. C’est un problème que nous n’avons pas encore résolu. Je pense que nous vivons actuellement une crise littéraire. »
 

Une législation a donc été dégainée, visant à instaurer un nouveau programme pour les bibliothécaires : ce sont trois textes de loi, qui exigent la présence d’un bibliothécaire dans chaque école du Michigan, pour l’année 2019-2020.

 

« Ce trio de lois viendra s'assurer que les écoles ont des bibliothèques (beaucoup n'en ont pas), un spécialiste diplômé pour les gérer et un employé dédié lorsque ce n'est pas le cas. Pourquoi est-ce important ? Les statistiques ne sont pas bonnes... »

 


Une approche, certes, qui ne résout pas l’ensemble des difficultés rencontrées. Simplement parce que la période de récession actuellement traversée a abouti à une diminution du nombre d’enseignants dans les classes.


« C’est regrettable, mais nous observons une corrélation entre la diminution du nombre de bibliothécaires agréés et la chute des résultats en matière d’alphabétisme chez les élèves », souligne un enseignant de la Wayne State University. 
 

Reste désormais à mesurer l’impact que les trois textes de loi pourront avoir.

via WXYZ




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.