Amazon : 4 milliards $ pour gérer la crise du coronavirus

Camille Cado - 04.05.2020

Edition - Economie - amazon coronavirus - amazon CA 2020 - amazon revenu benefices


Le premier trimestre de l'année 2020 laisse un goût amer à la firme de Jeff Bezos. Si les ventes du géant en ligne ont augmenté de 26% en un an, les bénéfices ont en fait chuté de 30 %, passant de 3,6 milliards de dollars à 2,5 milliards, par rapport à 2019. La multinationale a également annoncé vouloir investir ses profits du second trimestre — qui devraient atteindre 4 milliards $ selon les prévisions — afin d'assurer la sécurité de ses employés.


Photo d'illustration, pixabay license


Avec un chiffre d’affaires de 75,5 milliards de dollars réalisé au premier trimestre 2020 — soit une augmentation de 26 % par rapport à l'année dernière — Amazon avait de quoi se réjouir. Mais si les ventes de la firme ont connu une croissance de 27 % par rapport aux trois premiers mois de 2019 (75,5 milliards de dollars contre 59,7 milliards de dollars en 2019), la firme annonce une baisse de son bénéfice.

Dans un communiqué daté du 30 avril, la société affirme que le bénéfice net est passé 3,6 milliards de dollars à 2,5 milliards de dollars par rapport à 2019 et ce, malgré une explosion de la demande chez les consommateurs. Un chiffre qui s'explique en partie par l'augmentation des frais d'exploitation – passés de 55,3 milliards de dollars à 71,5 milliards de dollars en un an, précise le document. 

Parmi ses dépenses, Amazon rappelle avoir augmenté le salaire de ses employés mais également, avoir acheté 100 millions de masques pour le personnel, ainsi que 31.000 thermomètres. De plus, la firme a embauché près de 175.000 personnes.
 

4 milliards de dollars pour lutter contre la propagation du virus

Dans ce même document, Jeff Bezos annonce vouloir renoncer aux bénéfices qu'il réalisera au cours du deuxième trimestre 2020. Le géant du e-commerce a affirmé qu'il investira ces profits pour des dépenses liées au COVID-19.

« Dans des circonstances normales, nous prévoyons de réaliser un bénéfice d'environ 4 milliards de dollars au deuxième trimestre. Cependant, nous sommes loin d'être dans des circonstances normales. C'est pourquoi, nous allons investir la totalité de ces 4 milliards de dollars, et peut-être même un peu plus, dans des dépenses liées à la crise sanitaire actuelle, pour assurer le bon acheminement des produits aux clients et garantir la sécurité des employés » souligne le communiqué.
 

Jeff Bezos : 42 millions $
pour construire une horloge


Plus concrètement, cet argent sera investi dans « des équipements de protection individuelle, dans des moyens de nettoyage renforcés sur nos sites, dans des salaires plus élevés ». Jeff Bezos a également annoncé qu'une partie de ce financement servira pour tester ses salariés.

Si ces mesures entendent protéger davantage les employés de la firme contre le virus, pour les actionnaires, c'est la douche froide. Alors qu'Amazon n'affichera donc aucun bénéfice pour les trois prochains mois, Jeff Bezos assure : « Je suis convaincu que nos actionnaires s'intéressent au long-terme. Ainsi, ils comprendront et approuverons notre décision. A vrai dire, ils n'en attendent pas moins de nous. »




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.