Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Amazon : 950.000 ebooks disponibles, et chute des bénéfices

Clément Solym - 27.07.2011

Edition - Economie - kindle - chiffre - affaires


La conférence trimestrielle d'Amazon portant sur les résultats de la firme ne s'est pas annulée pour cause de vacances de Jeff Bezos. Le fondateur était là en personne pour présenter la réussite nouvelle de son engin de commercialisation massive.

Pour les résultats, c'est de nouveau une augmentation de 51 % du chiffre en regard du 2e trimestre 2011, avec 9,9 milliards $ de CA, mais un bénéfice en basse à 201 millions $, contre 270 millions $ au 2e trimestre 2010.

Pour les choses plus proches des préoccupations numériques du livre, il apparaît que les ventes de Kindle se sont accélérées au 2e trimestre 2011, comparativement au premier.

Mais toujours sans donner de chiffres.

La promotion permise par le partenariat passé avec AT&T, sur le Kindle 3G, sponsorisé à 139 $ marche bien, merci pour elle.

Mais toujours sans donner de chiffres.

Le Kindle Store, pour les États-Unis compte désormais plus de 950.000 ebooks, avec les nouveautés les plus récentes, ainsi que 110 des 111 meilleures ventes du New York Times. Plus de 800.000 de ces livres numériques sont commercialisés à 9,99 $ ou moins, et 65 comptent parmi les meilleures ventes dudit NYT.

Accessoirement, des millions d'ebooks libres de droit sont aussi disponbles.

Ce qui permet encore une fois de se demander comment Apple pourrait réellement rattraper son retard en la matière, quand bien même l'iBookstore a fait place nette autour de lui. Et qu'il représente un puissant moteur de croissance pour la firme de Cupertino. (voir notre actualitté)

« Les prix bas, l'extension du choix, la livraison rapide et l'innovation sont les moteurs d'une croissance plus rapide, nous l'avons constaté durant plus d'une décennie », explique Jeff Bezos.

Tout à fait les qualités reconnues au Kindle, en somme.

Concernant les prochaines générations de Kindle, rien n'a filtré. Et alors que l'on soupçonne Amazon de vouloir s'implanter en Inde, le cybermarchand explique que ses résultats en CHine sont très satisfaisants...