Amazon a désormais interdiction de vendre des livres en France

Clément Solym - 14.04.2020

Edition - Justice - Amazon vente livres - internet livres Amazon - produits nécessité Amazon


Le jugement de ce 14 avril aura des répercussions. Le tribunal de Nanterre, qui devait trancher entre la santé des salariés et la liberté de commerce, a donné tort à Amazon. L’assignation déposée par Sud-Solidaires réclamait la fermeture de tous les entrepôts de l’Américain. Il n’en sera rien, mais la productivité sera largement réduite.


Alexas_Fotos CC 0
 

« C’est une bombe sanitaire et sociale qui est en train d’exploser et qui concerne plus de 10 000 travailleurs directs, mais aussi une armée d’intérimaires et de livreurs », indiquait le syndicat qui réclamait un arrêt de l’activité. Ou à défaut, que l’on impose à Amazon Logistique France de ne plus livrer que les marchandises essentielles — soit 10 % de son actuel débit. 

Voilà des semaines qu’en France, en Italie, aux États-Unis, la question de la sécurité sanitaire de l’entreprise était au cœur des discussions — et des protestations. Dans Le Parisien, ont faisait état d’un absentéisme de l’ordre de 40 à 60 % selon les sites français…

Déjà, sous la pression des syndicats américains, Amazon avait été contraint de fermer un premier entrepôt le 26 mars. « Je peux comprendre qu’ils maintiennent le flux pour des fournitures médicales et de la nourriture, mais ce n’est pas le cas ici. Quelqu’un en quarantaine aurait-il vraiment besoin de nouvelles chaussures à porter chez lui », interrogeait un employé ?
 

Un million € d'astreinte par jour


Et voici que le jugement du tribunal judiciaire vient de tomber : Amazon France dispose d’un délai de 24 heures pour « restreindre l’activité de ses entrepôts aux seules activités de réception des marchandises, de préparation et d’expédition des commandes de produits alimentaires, de produits d’hygiène et de produits médicaux, sous astreinte, d’un million d’euros par jour de retard et par infraction constatée », révèle Le Parisien.

Cette décision sera applicable durant un mois, et le juge attend une évaluation des risques réels encourus, pour les salariés, sur la totalité des entrepôts. Et dans un même temps, que les mesures de sécurité décrites dans l’article L 4121-11 du Code du travail soient mises en œuvre. 

Le référé du 8 avril n’aura donc pas traîné et le syndicat ne boude pas son plaisir : 
 
 
Le tribunal a été d’autant plus vigilant qu’il a qualifié avec une certaine précision le fret autorisé. Et ce, pour s'assurer qu'Amazon comprenne bien qu'il n'en fera pas qu'à sa tête...

Amazon France qui avait enfumé tout son monde en assurant qu’il se contentait de livrer des produits essentiels, sur des critères qu’il était seul à connaître, se retrouve le bec dans l’eau. En effet, ActuaLitté avait démontré que, faute de stock dans ses entrepôts, le cybermarchand avait mis en place une stratégie pour continuer de vendre des livres, même quand il n’avait plus les exemplaires en propre. 

Sa marketplace lui permettait de pallier ce contretemps, au mépris des auteurs, des éditeurs, des salariés — mais pour le plus grand plaisir des consommateurs…


Commentaires
Sales smicards incultes, laissez-nous, nous, l'élite, profiter de la mondialisation que nous avons créée et retournez donc devant votre télévision vous gaver de niaiseries à votre portée.
C'est dingue le nombre d'abruti anti Amazone sur ce site. Vous êtes pas content ? Passé votre chemin ! Ils me font rire tout ces gens, qui en temps normal son super consommateur dans d'autre enseigne. Combien d'entre vous donne une piece dehors a un pauvre SDF, au lieu de faire semblant de ne pas l'avoir vu ?? Votre moral bien bien pensante allez la faire ailleur.

Les gens comme vous me font vomir
Pour ceux qui veulent la mort d'amazon pour des raisons que l'on peut juger respectables alors allez jusqu'au bout :n'achetez plus rien dans les grandes enseignes, rien des grandes marques comme Danone par exemple ni de coca cola qui vole l'eau et j'en passe la liste serait trop longue.
Je ne connais pas de "produits" plus essentiels que les livres. Et Amazon est la seule librairie où il soit possible de trouver tout ce qui existe de livres imprimés dans le monde et de les recevoir chez soi en vingt-quatre heures quand justement un livre devient nécessaire et vital du jour au lendemain. Désolé.
Eh on s'calme
Essayez d'arrêter la nourriture. Ou de vous laver. rolleyes
Je passerai de nouveau des commandes chez Amazone France , seulement lorsque ma facture sera émise en France et lorsque Amazone paiera des impôts normaux en France , c'est à dire JAMAIS

Les multinationales de ce type sont à éliminer au plus vite ( et c'est facile , il suffit de ne plus rien commander

Qui paient la rénovation de toutes les routes et autoroutes de France qui sont utilisées tous les jours pour livrer tous les colis expédiés par Amazone

(Amazone possède déjà 550000 m carrés d'entrepôtsen FRANCE = 55 hectares d'entrepôts
amazone n'est pas une librairie

le gouvernement a demandé aux librairies de fermer

amazone fait depuis sa création une concurrence déloyale aux librairies

amazone ne paye pas ses impôt en france

si t'achètes un produit t'achètes le monde qui va avec
En terme de service (j'adore ! ça va en faire hurler certains... beaucoup d'excités ces derniers temps, vous avez remarqué ?) Amazon est une société qui vend des livres antre autres et qui le fait bien, du moins mieux que la concurrence : délais, prix, qualité des livraison, fiabilité, innovation, etc ! Après il ne faut pas tout mélanger...
Merci Alain, je suis du même avis. Tout est relatif. Et en cette période livres, peinture, monopoly...etc..s'avèrent nécessaire pour garder la santé morale. grin
Vous ne pensez qu'à votre petite personne,égoïste, sans pensez au risque sanitaire. "Moi je veus un livre,un jeu".L'homme sous toute sa splendeur !

Applaudissez-vous!
Bonjour monsieur ! Oui la lecture est très importante, surtout en ces moments difficiles, pour nous permettre de voyager ou réfléchir... mais pas au mépris de la santé des personnes qui travaillent dans les entrepôts ! Pas en leur faisant porter des couches pour limiter les pauses pipi, pas en leur faisant porter des bracelets pour mesurer l’inactivité de leurs mains, pas en les faisant camper quand le temps entre deux sessions de travail ne leur permet même pas de rentrer chez eux !

Avez vous lu tous les livres que vous avez chez vous ? 😉 ce qui est en jeu dans cet article aussi, c’est la concurrence encore plus déloyale envers les librairies et le profit degeulasse fait en cette période !!

De très belles lectures à vous Monsieur ! Vive le livre et vive la lecture !
Je suis d'accord avec vous, le livre, surtout en confinement, me parait essentiel en tant que "nourriture" intellectuelle. Mais je n'achète chez ces "négriers" d'Amazone, d'abord pour les mauvaises conditions de travail imposées à leurs salariés, ensuite pour le non-paiement d'impôts comme les GAFAM dont il fait partie. Je commande sur le site Librairie.com qui se revendique indépendant et travaille avec les librairies indépendantes.
mais ferme donc ton claque merde e jour ou un de tes proche décède suite à un contact avec un salarié Amazon exposè de facon indécente au risque, on va nettement moins lire tes raisonnements de pré-pubére qui ne voit pas plus loin que le bout de son nez d'oie gavée au monde nauséabond de la consommation de masse.Car oui tu n'es que de la masse.
Le réflexe bourgeois. On dit au monsieur que des gens sont contraints de risquer leur vie et celles de leurs proches à emballer des livres en période de pandémie et lui il te dit que les livres c'est essentiel. Commande un ebook tocard!
Un livre imprimé nécessaire et vital du jour au lendemain faut pas abusé... Mais admettons, s'il ne l'ont pas à la bibliothèque (beaucoup proposent encore des services) allons aux compromis. C'est vital immédiatement ? numilog ou un autre vous le delivre en quelques secondes au format numérique. Il le faut imprimé ? Lalibrairie.com vous le livre d'une librairie indépendante en 10 jours max... Faudra s'habituer à ne plus tout avoir tout de suite sans aucun compromis, ce monde là est inéluctablement voué à disparaître, autant prendre de l'avance sur notre temps...
Ne savez-vous pas qu'il existe pas mal de librairies ayant un service en ligne et que vous pouvez commander à n'importe quel libraire n'importe quel référence ? Alors vous ne l'aurez pas en 24h mais si vous croyez en avoir besoin en 24h c'est que vous êtes perdu dans la matrice de la consommation.
etant handicapée je ne peux plus courir magasins et librairies et suis contente de pouvoir acheter le dernier le clezio en 24 h !ou un pediluve sans occulter le fait que des méthodes de management gênent la "gauchiste" que je suis ! un changement est nécessaire ! mais des livres aussi !
T es sérieux, mec? Tu es au courant qu il y a des gens qui meurent un peu partout? Tu es pathétique....
Oui tout a fait d'accord, il y a un choix incroyable puisque nous avons accès à la littérature internationale en anglais!
En complément d'information : Amazon.com Inc (AMZN.O) a déclaré mardi avoir licencié deux employés, qui ont critiqué les conditions de travail dans les entrepôts du géant du commerce électronique à la suite de la pandémie de coronavirus, pour "violation répétée des politiques internes".

Voir l'article complet en anglais sur le site Reuters:

https://www.reuters.com/article/us-health-coronavirus-amazon-com-warehou/amazon-fires-two-employees-critical-of-warehouse-working-conditions-idUSKCN21W0UI
La Fnac a le droit de vendre des livres, Le furet du Nord, etc... sauf Amazon. La betise humaine atteint des sommets, sans faire reference a Michel Audiard. Le virus est plus dangereux sur un livre que sur du Sopalin ou du detergeant. Les editeurs pouvaient encore essperer vendre quelques livres par cette platforme. Interdiction de lire, d acheter des DVD. Bravo le pays des droits de l Homme. Il faut mieux vivre a pekin qu a paris
Bien d’accord avec vous. Je comprends qu’on soit irrité par la toute puissance d’Amazon mais je reçois tous les jours des offres de la FNAC qui aurait le droit de vendre non seulement des livres mais ordinateurs, tablettes erc... en effet toute chose essentielle pendant le confinement. Et le livre en fait définitivement partie. Sans compter tous les éditeurs et auteurs, les petits comme les grands, qui sont tous concernés. C’est un produit de première nécessité pour notre cerveau qui a lui aussi besoin d’être alimenté par autres choses que les nouvelles auxquelles on devient vite accro. Et puis pourquoi la discrimination, certains peuvent vendre et pas d’autres? Tous les jours on a des articles concernant des librairies qui vendent par correspondance. Et que dire de toutes les librairies qui vendent aussi des journaux et du tabac? Heureusement pour notre cerveau elles ont encore le droit d’être ouvertes et de vendre aussi des livres.!
... mais taisez-vous, mais au delà du virus, BOYCOTT de cet esclavagiste d'Amazon... achetez vos livres ailleurs angry
Désolée aussi, tout ce qui existe en livres imprimés ? 25 % des titres n'existent plus, 25% au moins n'a jamais fait l'objet d'une commande. Mais ces 50% étoffent l'offre mais il n'y a pas de stock et les délais sont fictifs... Quand j'étais libraire, combien de fois je n'ai pas eu des étudiants désespérés car commandés sur Amazon qui promettait des délais impossibles à tenir. Partout on critique le côté "retour au travail pour le capitalisme" mais Amazon est le symbole parfait du capitalisme dans ses pires aspects.
Ce n'est pas le problème de vendre des livres ou pas, le problème c'est la santé des salariés d'Amazon dont l'entreprise se contrefiche. Si vous voulez acheter des livres, il y a effectivement le Furet du Nord, la Fnac ou encore Recylivre pour les occasions
Normal qu'on leur interdise de vendre des livres, c'est de la concurrence déloyale vis à vis des libraires, aux éditeurs et autres commerces ! La majorité d'entre-eux essaient de survivre et assurent des commandes par internet.

On a dit priorités aux produits de 1ère nécessité, sous-entendu pour manger... surtout qu'a priori ils indiquent que l'ouvrage est disponible et ils encaissent alors qu'ils n'ont pas le livre en stock. Grosse arnaque !
Le jour où Amazon deviendra le roi du monde, les librairies auront fermé, les éditeurs ne pourront plus mettre en place autant de livres dans les points de vente, la diversité éditoriale n'existera plus, les auteurs ne pourront plus être publié... fini la diversité, l'innovation, la liberté de publier...

Mesdames et messieurs, vous qui commandez, pour votre plus grand plaisir..personnel, sans penser au développement durable, à la diversité... regardez un peu plus loin que le bout de votre nez et pensez aussi à la bibliodiversité.
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.