Amazon à Nantes : entre Zadistes et écologie, des entrepôts gênants

Clément Solym - 02.10.2018

Edition - Economie - Amazon entrepôts Nantes - Nantes plateformes Amazon - ZAD écologie Amazon


Tout part d’un achat réalisé par un promoteur immobilier parisien : pour l’un de ses clients, il achète 120.000 m2 de foncier, dans la commune de Grandchamp-des-Fontaines. Située au nord de Nantes, la ville deviendrait une nouvelle base pour Amazon ? 


Amazon
ActuaLitté, CC BY SA 2.0
 

 

Aucune réponse n’est donnée, mais un nom est sur toutes les bouches depuis plus d’une semaine : Amazon débarquerait à Nantes. Mais, à ce niveau, le conditionnel prudent semble à chacun superflu : on parle déjà de deux plateformes logistiques avec 1700 emplois directs... Et les dates sont même lâchées.
 

Celui dont on ne prononce pas le nom...

 

En effet, la première base s’ouvrirait en 2020, la seconde en 2022. Le Télégramme évoque 110 millions € d’investissement et les 1700 emplois pour 2023. Et, depuis, les relations presse d’Amazon se bornent à ne rien dire. D’autant que dans l’Essonne, à Brétigny-sur-Orge, doit être inauguré le sixième site logistique sous peu.

 

« Amazon cherche constamment à accroître la taille et la flexibilité de son réseau en Europe pour répondre à la demande des clients. Mais nous n’avons à ce jour rien à annoncer en France », répond la firme à la presse.

 

Pas d’information du côté Amazon, et officiellement, c’est un « investisseur unique de renommée mondiale », déjà présent en Europe, qui occupera l’espace. Même le maire de Grandchamp-des-Fontaines jure n’en rien savoir... En revanche, l’enseigne américaine savoure sa communication : elle annonce préparer Noël, avec le recrutement de 7500 intérimaires pour le rush des fêtes. Et ce, à travers ses cinq (bientôt six, donc) centres logistiques.

 

Mieux : Amazon a prévu de créer 2000 CDI en 2018, ce qui amènera à plus de 7500 salariés. 

 

Écologie, libéralisme et société...
 

Julie Laernoes, à la tête du groupe Écologiste et citoyen de Nantes métropole, n’est pas rassurée : quels seront ces emplois, quelle conséquence pour les commerces de centre-ville, et plus encore, quel impact pour le trafic routier, donc l’augmentation de la pollution ?

 

Pour les riverains, l’arrivée du géant américain n’ira pas sans bousculer quelque peu le quotidien. « Dans ce type de projet, il faut regarder les choses sur le plan économique, mais aussi écologique et social et ne pas simplement se focaliser sur le mirage du nombre d’emplois créés sur une région », indique-t-elle à Ouest France.

 

Nantes, Nantes... Et si, justement, Amazon tombait sur un petit village d’irréductibles ? Personne n’a oublié la lutte contre l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes menée par les Zadistes. Une bataille pour la terre qui a conduit le gouvernement à reculer prudemment – en bombant le torse tout de même.
 

 

Et justement, les habitants de la ZAD commencent à affûter les sourires : « C’est ambitieux de lancer ça alors que nous sommes toujours-là », explique un Zadiste, sourire en coin. « Amazon, ça représente tout ce que nous refusons, le monde auquel nous nous opposons », indique un autre.

 

Évidemment : « On s’est battu contre le projet d’aéroport, ajoute-t-il, parce qu’on cherche à déployer un autre modèle agricole et de société qui n’a rien à voir avec le système marchand, et là, à deux pas de chez nous, on viendrait installer Amazon », rapporte Ouest France.

 

Provocation ? Probablement pas. Mais un aussi gros voisin ne séduit pas vraiment les habitants – encore occupés à sécuriser et pérenniser les projets agricoles. 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.