Amazon achète Woot, qui vend 5000 Kindles en 9 heures

Clément Solym - 02.07.2010

Edition - Economie - amazon - woot - vendre


La vie est belle, le destin s'en écarte, personne ne joue avec les mêmes cartes... Après avoir joué à la guerre des prix, en faisant basculer le Kindle 2 sous la barre des 190 $, Amazon s'est offert, plutôt que des vacances, un petit magasin, pour 110 millions $, Woot.com.

Site d'achat spécialisé dans les ventes en ligne et plus particulièrement dans la musique, le site enregistre une clientèle de 2,75 millions d'utilisateurs, et ce qui a fait sa gloire, c'est l'annonce "L'Affaire du jour". Chaque jour, un article est pris dans la base de données, mis en avant avec une petite ristourne, depuis l'écran plat 180 cm en passant par la console PlayStation 3, et ainsi de suite.

Or, voilà qu'Amazon s'intéresse à la chose, et pour l'occasion décide de brader encore un peu plus son Kindle, en le faisant basculer sous la barre des 149 $. C'était hier, tout le monde était content de ce rachat, même le PDG, Matt Rutledge, pour qui cette manière de faire était tout à fait dans la continuité des activités précédentes de la société.

On parle de la réduction pour le Kindle.

Sauf qu'aujourd'hui, la donne n'est plus la même, précise Media Bistro.


Woot annonce en effet que son opération Affaire du jour avec le Kindle 2, vendu 149 $ a généré 4968 ventes, en l'espace de neuf heures. Soit autant de clients qui deviendront des accros au magasin d'Amazon, puisqu'ils ne pourront lire de livres numériques que par ce biais. Reste que 4968 Kindle en neuf heures, ça fait 9,2 machines par minute...

Alors, la question se pose : que vont faire les autres ?

Une autre remarque vient à l'esprit du journaliste pointilleux : c'est également la première fois que l'on entend un chiffre précis de vente concernant le Kindle, qui jusqu'à lors était resté particulièrement silencieux pour tout ce qui concerne ses ventes...