Amazon débauche maintenant auteurs et professionnels

Clément Solym - 26.05.2011

Edition - Société - debaucher - auteurs - editeurs


Pour la deuxième fois, car nul doute qu'il y en aura une troisième, et bien d'autres après, Amazon vient de débaucher un auteur. Après le coup spectaculaire d'avril, le marchand en ligne remet le couvert, mais cette fois, avec une grosse pointure.

Amanda Hocking, c'était déjà quelque chose : cette jeune femme autoéditée, qui vend des ebooks pour Kindle en pagaille et se fait proposer un contrat d'édition papier, c'est du niveau Cendrillon. Mais que soudain, Amazon dégaine son chéquier pour retenir le petit prodige, et finalement, devienne son éditeur officiel, ça dépassait le conte de fées. (notre actualitté)

Premier auteur débauché...

Avec Barry Eisler, on passe un nouveau pallier : l'éditeur Saint Martin'sz Press avait fait une proposition de contrat pour deux livres, à un demi-million de dollars. Que l'auteur vient finalement de refuser pour accepter l'offre d'Amazon, pour une somme à 6 chiffres. Et devenir le premier auteur de la maison d'édition, qui doit s'ouvrir à Manhattan, et que dirigera Larry Kirshbaum, recrue de choix d'Amazon. (notre actualitté)


Dans cette aventure, l'éditeur Houghton Mifflin Harcourt proposera les éditions papier du livre, de sorte que les autres librairies le commercialiseront, et Amazon se chargera de réaliser les versions numériques pour Kindle.

Retour aux sources de l'édition ?

L'éditeur, originellement, était aussi libraire. Aujourd'hui, il n'existe plus guère qu'une maison comme Le Dilettante, qui propose rue de découvrir au 19 rue Racine, tout à la fois une maison d'édition et une librairie.

En renouant avec cette vieille tradition, Amazon inquiète tout le paysage des éditeurs, moins que des libraires. Après tout, la force de frappe et de marketing du cybermarchand pourrait arriver à faire faire de belles ventes avec des livres papier. Ce qui est fascinant, c'est surtout de découvrir les jeux de positions qui se déroulent, et les recrutements, plus simplement du côté des auteurs - manifestement Larry en cherche une quinzaine - mais également du côté des personnes travaillant dans les maisons d'édition, et qui sont débauchées par Amazon...