Amazon délivre la Chine de la censure

Clément Solym - 02.11.2010

Edition - Société - réglementation - chinois - Facebook


 Amazon est célèbre, si célèbre que bien que la firme ne vende pas de Kindle en Chine, le lecteur ebook y pullule.

Et, pour le bonheur de ses acheteurs, miracle ! La 3G du Kindle passe outre « le Grand Pare-feu » dont les autorités chinoises se vantent. À la base, de la contrebande effectuée par plusieurs vendeurs, qui introduisent la technologie Kindle petit à petit dans le pays via le marché noir. Un vendeur a ainsi avoué au South China Morning Post en avoir vendus trois cents le mois dernier.


Il faut dire que le Kindle bénéficie d'une très bonne pub de la part des blogueurs chinois, du fait qu'il permette d'outrepasser la censure étatique. Des sites tels que Facebook et Twitter sont donc normalement accessibles, et les citoyens chinois ainsi témoins égarés de la décadence occidentale.

Ceci grâce à la 3G, qui permet une couverture WiFi dans plus de 100 pays, dont la Chine. Le Kindle avec seulement l'option WiFi se connecterait ainsi à un réseau local, et se verrait automatiquement soumis à la censure.


Seulement, la vigilance est de mise pour les chinois désireux de passer outre la réglementation chinoise. Le professeur Lawrence Yeung Kwan, de l'université de Hong Kong : « Chaque Kindle est pré enregistré sur un compte personnel, donc les informations des utilisateurs sont accessibles ».

Déclarant en outre que les institutions chinoises se sont sans doute penchées sur le problème, il ajoute : « le Kindle a pour but de vendre des livres, ainsi les censeurs ont sans doute pensé que la connexion était plus ou moins sécurisée ».

Voilà les rebelles en herbe prévenus. Quoi qu'il en soit, la couverture 3G de la Chine par Amazon sous-entend que la firme comptait s'y installer un jour ou l'autre. Affaire à suivre.