Amazon et disparition de librairies : souci éthique chez les plus jeunes

- 03.07.2013

Edition - International - amazon - librairies - usages


Le 1er juillet, ActuaLitté relevait dans une enquête de la Bookseller Association un véritable phénomène schizophrénique au Royaume-Uni. Si la très grande majorité des lecteurs sondés (68 %) assurait que les livres s'achètent mieux en librairie, beaucoup n'hésitent pas à les feuilleter en magasin avant de les acheter en ligne.

 

 

P8020240

James Laurence Stewart, CC BY 2.0

 

 

Cette pratique du Showrooming, très répandue aux États-Unis, se retrouve plus largement dans les populations de jeunes britanniques, plus connectées que leurs aînés, et pourtant. Dans cette même enquête, on note que les découvertes sur les pratiques fiscales d'Amazon commencent à poser des soucis éthiques aux sondés.

 

Si les 16-24 représentent le noyau dur du lèche-vitrine et de l'e-clientèle, 70,8 % deviennent plus frileux à faire appel au grand optimisateur fiscal – alors que 75,9 % le pratique encore. Les usages n'ont donc pas évolué, mais posent déjà de véritables cas de conscience.

 

Avec le lancement de la semaine des libraires indépendants, et la concurrence des structures physiques contre Amazon,  le message pourrait bien être suivi des premiers gestes. La récolte d'opinion a permis de constater de 91,7 % des sondés estime que des actions doivent être entreprises pour supporter les libraires de quartiers et 88 % s'inquiètent de la diminution de ces commerces en l'espace de 5 ans.

 

Autre succès d'estime, 77 % considèrent que les magasins de livres apportent un attrait aux rues commerçantes.

 

Meryl Halls, du service membre de la Bookseller Association rappelle qu'« il est juste de dire que ces résultats montrent une image mitigée du marché des lecteurs ». Les tendances et pratiques se confondent, il ne saurait être question de vilipender les seuls commerces en ligne comme fléau des libraires.  

 

Le « showrooming est un seul de la variété des facteurs qui fait pression sur les librairies, avec d'autres problématiques comme la hausse des loyers, les exigences de résultats financiers élevés, le manque de places de stationnement en ville », précise la dame, en citant également « l'injustice des arrangements fiscaux », du célèbre leader américain.