Amazon menace de délocaliser des emplois, si l'on ennuie ses drones

Clément Solym - 09.12.2014

Edition - drones Amazon - livraison colis - clients consommateurs


Furieuse de voir ses plans de livraisons de colis par drones contrariés, Amazon vient d'alerter charitablement la Federal Aviation Administration, que son programme pilote sera délocalisé, si la FAA continue de lui mettre des bâtons dans les pales. Dans un courrier adressé à l'autorité, Amazon explique n'avoir pas d'autre alternative. 

 

 

 

« Privés de la possibilité de tester en extérieur, sur le territoire des États-Unis, nous n'aurons pas d'autre choix que de déplacer nos ressources de recherche et développement vers l'étranger », explique Paul Misener, vice-président de la politique publique mondiale de la firme.

 

Une menace à peine déguisée de délocaliser les emplois, et un rappel clair aux messages déployés par le président Barack Obama, qui avait salué la réussite du modèle Amazon. 

 

Pour la FAA, l'intégration des drones dans l'espace aérien américain est à considérer avec prudence. Ces appareils risquent de poser des problèmes pour la sécurité des citoyens, que ce soit au sol ou dans les airs. Or, pour la société, ces outils permettraient d'effectuer des livraisons en 30 minutes ou moins, donc d'améliorer plus encore son service auprès des clients.

 

Sur ce point, Jeff Bezos s'était exprimé, regrettant que le pays puisse « être en retard », sur le développement du service de livraison. En juillet, il avait demandé une autorisation à la FAA pour effectuer des tests à proximité de son siège, à Seattle. Mais en octobre, la FAA rétorquait que les démarches administratives n'étaient pas correctement menées.

 

Pour Paul Misener, toute la question est de disposer de « la flexibilité nécessaire et le rythme dont nous avons besoin ». L'actuelle réglementation est assez rigide sur ces questions : pour les vols commerciaux, le drone doit rester à portée de vue de l'utilisateur. (via Wall Street Journal)




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.