Amazon ouvre son programme publicitaire Lockscreen Ads aux auteurs

Nicolas Gary - 08.01.2019

Edition - Economie - auteurs indépendants publicité - promotion Kindle Amazon - auteurs promotion amazon


Le programme Lockscreen Ads qu’avait initié Amazon sonnait le retour de la publicité dans les livres. Avec un ciblage par centre d’intérêt, ce modèle économique reposait sur les appareils Kindle – et fut par la suite étendu à des smartphones Android. Un outil promotionnel désormais ouvert aux auteurs indépendants.


 

Les annonces Lockscreen Ads apparaissent sur l’écran des appareils Kindle en mode verrouillage ou sur l’écran d’accueil. Elles permettent alors, durant la lecture d’un ouvrage, de faire un peu de racolage pour d’autres livres. Le système impliquait un budget minimum de 100 $, avec un paiement en coût par clic – pas de facturation tant que personne ne clique sur la campagne. 

Pour l’annonceur, il est possible de définir un montant d’enchère maximal, pour mieux contrôler son budget – avec un minimum de 0,08 $ cependant. 

Évidemment, plus l’enchère est compétitive, plus la publicité a de chances de s’afficher. 

Le Digital Reader dévoile un document de sept pages, qui présente les solutions publicitaires à destination des auteurs. Tout y est expliqué : comment se servir du gestionnaire de campagne, mais aussi les nouvelles solutions de valorisation.

Le principe est véritablement de puiser dans la manne économique que peuvent représenter les auteurs indépendants, en leur proposant de recourir à un outil qui leur échappait jusqu’à lors. 

De nouveaux emplacements ont été mis en place, assure Amazon. Le tout avec une multitude d’outils de tracking pour être parfaitement renseigné sur les performances des annonces, en fonction des campagnes choisies. 

Cette solution, faussement intéressante, ne fait que s’inscrire dans un plus vaste plan : depuis novembre 2018, les auteurs indépendants ont eu la désagréable surprise de découvrir que leurs titres n’étaient pas forcément référencés en intégralité. 
 
Le tout laissant envisager le pire : si l’algorithme est en mesure de sélectionner les titres que les lecteurs peuvent voir, la solution d’une approche publicitaire, comme pour les Pages de Facebook, se profilait gentiment.

On peut consulter le document ci-dessous ou le télécharger depuis cette adresse.
 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.