Amazon ouvrira une deuxième librairie, à San Diego

Joséphine Leroy - 07.03.2016

Edition - International - Amazon bookstore - libraires librairies - san diego Californie


L’ouverture d’un Amazon Bookstore à San Diego (Californie) est maintenant certaine. Ce sera cet été, dans un centre commercial de la ville. La rumeur courait et inquiétait les libraires indépendants depuis plusieurs semaines. 

 

Amazon Bookstore

Photo d'illustration (Ed Kohler, CC BY 2.0)

 

 

Les libraires de San Diego craignaient, en février, l’ouverture d’un Amazon Bookstore. Et il y avait de quoi puisque la rumeur a été confirmée, début mars. L'information provient d'ailleurs d'une annonce qu'Amazon a partagé pour un poste de responsable de la librairie, précise The Bookseller. La description du poste précise que le manager devra créer « une culture de magasin dynamique basée sur l'obsession de la clientèle, la confiance, le respect, l'apprentissage continu et ludique... Votre but, en équipe, est de fournir un service client irréprochable à toute personne visitant le magasin. »

 

Le Digital Reader rapporte qu’Amazon vise moins la vente de livres que la collecte de données sur les préférences des consommateurs. Comme d'habitude chez Amazon, le client est au premier plan, et les vendeurs seront au petit soin, sur un modèle qui rappelle celui des Apple Store, qu'Amazon regarde avec intérêt.

 

L'Amazon Bookstore de Seattle, le premier magasin installé à Washington, propose environ 5 000 titres, exposés sur des étagères, sans prix, obligeant ainsi les clients à vérifier sur leurs smartphones la valeur du produit via l’application d’achats d’Amazon. 

 

La méthode A/B, utilisée pour rassembler les données, consiste, en théorie, à comparer deux versions d'un site ou d'une application et d'observer celui ou celle qui devient le/la plus performant(e). Amazon l'appliquerait ici à ses librairies.

 

Celui de San Diego servirait avant tout de lieu expérimental, où l'on teste des idées, par exemple celle d'imprimer sur place les livres à la demande, dans le même esprit que la librairie next-gen du Quartier latin, à Paris. 

 

Les libraires locaux sont inquiets, évidemment, de voir arriver le géant de la vente en ligne sur leurs plates-bandes, mais certains restent confiants. Le cofondateur de Powell’s Books, chaîne de librairies basée dans l'Oregon, Michael Powell, a ainsi expliqué que ses librairies « ont survécu à Barnes & Noble [chaîne de librairies concurrente] et survivront à Amazon ».

 

Pour le moment, Amazon n'a toutefois pas dit clairement comment l'espace allait être utilisé. Mais la série d'embauches commence dès maintenant, avec managers et assistants. La porte-parole, Sarah Gelman, a simplement déclaré, au centre commercial de l'University Towne : « Restez attentifs, plus d'informations sont à venir. »

 

Autrement dit, le mystère sera préservé jusqu'au jour de l'ouverture officielle.