Amazon poursuit sa lancée dans l'édition avec de la romance

Clément Solym - 06.05.2011

Edition - Economie - montlake - romance - amazon


Le géant de l'Internet n'arrête pas de faire parler de lui. Et ces tous derniers jours c'est pour le lancement de sa maison d'édition Montlake Romance que le géant de l'Internet occupe encore nos pages.

Cela faisait plusieurs semaines qu'Amazon recrutait à tours de bras dans les domaines de l'édition et de la publicité par des offres en ligne, pour des emplois à Seattle et à New York. Finissant par répondre aux rumeurs, la firme a confirmé le lancement de sa propre maison et son projet de s'appuyer sur son propre réseau de distribution.

Le but avoué est, pour Amazon, de poursuivre la différenciation entre ses services de vente d'ebooks et de livres physiques. Montlake Romance va ainsi publier des livres sous format numérique, physique mais aussi audio.


« Montlake Romance est conçu pour que les lecteurs puissent accéder à des romans d'amour exceptionnels », souligne simplement Amazon.

Le vice président de la compagnie, Jeff Belle, a déclaré au Wall Street Journal ne pas souhaité s'arrêter à un seul genre et planifié, sous peu, la publication d'ouvrages de science-fiction, thriller, fiction...

Son concurrent Barnes & Nobles acceptera-t-il de vendre les livres d'Amazon ? Dans d'autres circonstances, le cybermarchand s'est associé à un éditeur pour faire en sorte que les versions papier du livre puissent justement trouver une place sur les étals de Barnes & Noble. C'est suite à l'enchère stupéfiante autour d'Amanda Hocking. (notre actualitté)

Ici, la question reste posée. Certains répondent qu'il n'y pas de raison de refuser la vente d'un livre conçu par la concurrence, quand d'autres rétorquent qu'Amazon peut se passer de ses concurrents. Les libraires indépendants sont malgré tout clair : pour eux, c'est non.

(Via Publishers Weekly)