Amazon riposte contre Discovery sur la violation de brevet

Clément Solym - 20.05.2009

Edition - Justice - Amazon - riposter - Discovery


Mi-mars, la bombe tombait sur Amazon : le Kindle, lecteur d'ebooks phare du cybermarchand violait le brevet 7.298.851, déposé par Discovery en 1999 et concernant un système d'achat de livres numériques via un appareil qui avait tout du lecteur aujourd'hui devenu la star d'Amazon.

Réponse de l'intéressé deux mois plus tard, explique le Wall Street Journal, puisque c'est au tour d'Amazon de porter plainte contre Discovery, exactement sur la même base. En effet, selon le journal, Amazon affirme que quatre brevets déposés par ses soins sont allègrement utilisés par la chaîne concernant la vente en ligne.

Un prêté pour un rendu finalement, que Discovery est actuellement en train d'examiner.

La plainte, déposée le 15 mai à la cour fédérale de Seattle touche notamment la recherche de produits ou le fait de disposer de recommandations d'autres acheteurs relatives à un produit, ou encore celles qui concernent les propositions en rapport avec des achats antérieurs.

Amazon accuse en outre Discovery de rétention d'informations et d'avoir trompé l'US PAtent and Trademark Office pour obtenir lesdits brevets.

À travers sont site de vente, DiscoveryStore.com, la chaîne a généré 196 millions $ de chiffre d'affaires, soit moins de 6 % des revenus et des ventes réalisées. Discovery s'est déclaré déterminé à protéger ses intérêts et les actifs de sa propriété intellectuelle. « Nous avons confiance dans le bien-fondé de notre cause. »